La bis du Chemin de l’Energie 😚

La premiĂšre de la version 2019 du Chemin de l’Energie a Ă©tĂ© un tel succĂšs qu’une nouvelle troupe a Ă©tĂ© rassemblĂ©e dans un court dĂ©lai pour en assurer la deuxiĂšme.
Aprùs un bref passage chez RENO (merci Isa pour les viennoiseries : il faut prendre des forces vu ce qui nous attend !) tout le monde se retrouve à Saint-Étienne.
Un groupe d’éclaireurs prend les devants pour dĂ©marrer depuis le parking de Vens tandis que le deuxiĂšme groupe part par la route. Vu le niveau de ce groupe, je prends un peu d’avance. Et comme « je me suis fait aspirer sur tout la longueur de la route par un participant Ă  une course cycliste » (dixit certains !), je rĂ©ussis Ă  arriver au parking sans qu’ils aient vu mon arriĂšre (dixit certains aussi). Par contre sur la piste, c’est moi qui trĂšs vite perd de vue leurs arriĂšres. Il est vrai qu’il n’y avait plus de coureur cycliste pour m’aspirer.

 

Sur la piste

 

Les deux groupes se retrouvent Ă  ClaĂŻe Haute (b. 114) au pied du raidillon pour attaquer l’acte 2, avec la scĂšne du portage tant attendue et tant redoutĂ©e. Une belle dĂ©monstration des diffĂ©rentes techniques de poussage et de portage !

  

  

Les techniques de portage et poussage

 

Bravo aux trois VAE-tistes qui ont atteint le haut du raidillon avec leurs lourdes mĂ©caniques en un temps record. Nous rappelons Ă  notre aimable assistance que cette deuxiĂšme Ă©tait Ă©galement une premiĂšre pour les VAE qui ont relevĂ©, et remportĂ©, le dĂ©fi du Chemin de l’Energie.
Comme lors de la premiĂšre, un charmant chevalier, cette fois P*, prend en charge le vĂ©lo d’Isa Ă  mi-hauteur.
AprĂšs une brĂšve pause, nous voici Ă  pied d’Ɠuvre sur ce mythique Chemin de l’Energie. Et heureusement de l’énergie on en a encore tous Ă  revendre.
S’ensuit une magnifique chevauchĂ©e pendant plus d’une heure et demi, dominant de profonds abĂźmes, sous un ciel menaçant. Un cadre digne des peintres romantiques.

 

  

  

 Sur le chemin

 

Soudain au dĂ©tour d’un niĂšme virage apparaĂźt le refuge de Rabuons.
Les plus courageux emmĂšnent leurs montures jusqu’à la porte du refuge. Les plus raisonnables (dont votre humble serviteur) laissent la leur dans la cabane situĂ©e en contrebas.

 

 

AprĂšs avoir repris des forces (casse-croĂ»tes persos ou omelette du refuge), nous partageons une excellente tarte aux myrtilles de la gardienne pour fĂȘter ma premiĂšre sortie avec l’ASCVTT.
Pendant ce temps, les nuages s’épaississent jusqu’à donner quelques petites gouttes de pluie. S’ensuit une discussion pour estimer la quantitĂ© de pluie qui tombe. On aperçoit Ă  peine quelques marques sur le lac dont le niveau est bien bas. Elle ne gĂȘnera pas la descente.

Et voici venu le moment tant attendu : la fabuleuse et enivrante descente de 1400 m de dénivelé.

Tout d’abord le challenge de la dalle du refuge pour les plus tĂ©mĂ©raires.

 

   

La dalle du refuge

D’abord un agrĂ©able roulage sur le Chemin de l’Energie. Attention toutefois Ă  ne pas s’emballer et Ă  Ă©viter les sorties de route dans les virages : ça ne pardonnerait pas.

 

Sur le chemin

D’abord un agrĂ©able roulage sur le Chemin de l’Energie. Attention toutefois Ă  ne pas s’emballer et Ă  Ă©viter les sorties de route dans les virages : ça ne pardonnerait pas. Jusqu’au point (b. 103) oĂč tous se jettent dans le vide, aspirĂ©s par l’ivresse de la vitesse…
Une descente d’abord caillouteuse, puis un pur dĂ©lice sous les mĂ©lĂšzes avec une belle sĂ©rie de virages, enfin une arrivĂ©e cahotante sur l’ancien chemin empierrĂ©.
Le tout sous les vivats des randonneurs Ă©bahis et admiratifs qui montent vers le refuge.
Une vraie dĂ©monstration de la maĂźtrise des techniques de descente, chacun s’illustrant par des figures de virages toujours plus impressionnantes.
Bon, lĂ  je romance un peu car j’étais derriĂšre pendant toute la descente et je n’ai rien vu – c’est bien dommage – sauf le temps d’une prise de vues dans un virage.

 

       

Demonstration de virage

 

Heureusement mon ange gardien Isa 😇veillait sur moi et toute la troupe m’attendait rĂ©guliĂšrement. Un grand merci Ă  tous 🙏 .
P* m’a donnĂ© quelques conseils qui m’ont aidĂ© Ă  mieux avaler les derniers virages.

À l’arrivĂ©e la rĂ©ussite de cette sortie est arrosĂ©e de pintes de biĂšre et de panachĂ©s (consommĂ©es avec modĂ©ration). Il a Ă©tĂ© convenu qu’il faudrait dĂ©corer d’un galon spĂ©cial les vaillants VTTistes qui rĂ©alisent l’exploit (n’ayons pas peur des mots !) du Chemin de l’Energie. Isa s’est portĂ©e volontaire pour crĂ©er ce galon.

Une pensĂ©e sur “La bis du Chemin de l’Energie 😚

  • François Dar2
    8 août 2019 à 17 h 13 min
    Permalink

    premiĂšre sortie, premier cr, chemin de l’energie, ca me rappelle un bizutage de luxe… ca va devenir une tendance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *