Béasse à trois

Béasse à trois

Samedi j’étais de permanence, c’était mon tour de garde des belettes. Par chance en cette fin de torpeur estivale, elles n’étaient pas toutes réveillées, et j’ai finalement récolté mes deux préférées. Mais bon, ce sont quand même des géraldines, et pas des plus faciles. Il m’a donc fallu de la patience, de l’énergie et un brin d’autorité pour canaliser tout ça !

Lire la suite