Fartlek à Mouans-Sartoux

Pour un changer un peu de la montagne et des longues sorties, nous nous sommes retrouvés Samedi matin dans la forêt de Mouans-Sartoux pour une séance « qualité », intégrant quelques courtes montées intensives, catégorie « exténuantes » voire « impossibles ». L’occasion de travailler d’autres intensités et pour les étrangers, de découvrir le coin.

Il y avait cinq belles montées, en gros les descentes habituelles de Jean prises en sens inverse :
* 60 m de D+ à 15 % : un pied à terre après des rochers glissants, passe habituellement à zéro ;
* 25 m de D+ à 25 % : deux pieds à terre, au milieu et à la fin dans des passages étroits > 30 % ;
* 50 m de D+ à 20 % : un pied à terre au début, franchissement d’un gros ou racines très délicat (photo) ;

* 40 m de D+ à 25 % : zéro ;

* 110 m de D+ à 16 % (route) : zéro

des descentes sympathiques au départ des ruches ou du cimetière paysager,

des arbouses,

et un aperçu mer

Le tout au maximum sur sentier avec un minimum de piste/route. Non loin de la Valmasque, la Forêt de Mouans est une réelle alternative pour qui ne souhaite pas dépasser la demi-journée et préféra plus d’amplitude et un terrain technique.

_____________________________________

Participants : Jean, Julien B., Sophie, Sylvain

Parcours : Départ et arrivée à l’Ecole François Jacob. Cheminement difficilement descriptible car beaucoup de passages et sentiers non référencés par l’IGN.
Trace GPX

Statistiques : 14 km, +/- 490 m, 2h

2 pensées sur “Fartlek à Mouans-Sartoux

  • 26 octobre 2011 à 19 h 29 min
    Permalink

    Je confirme, deux montées impossibles qui malmènent le cœur. Ccelle des ruches courte mais intense et celle du centre équestre que je vais m’efforcer de passer a zéro. A refaire régulièrement.

  • 13 novembre 2011 à 20 h 06 min
    Permalink

    refait ce matin qq jour après les inondations. Evidemment très humides mais j’ai découvert un terrain de jeu inconnu pour moi sans prendre la voiture ! Merci pour la trace.

Commentaires fermés.