Comptes rendus

Sylvains & co

Les 4 participants à cette journée dans la haute montagne se retrouvent à Isola village, comme convenu…


On charge nos vélos dans le (camping) car de Sylvain, direction le Col de la Lombarde, pour une navette qui nous permettra de parcourir environ 3000 D- pour 1800 D+ et pas mal de kilomètres selon les estimations.

Le départ se fait dans un léger brouillard qui ne persistera pas, la météo sera clémente toute la journée, juste une petite menace de mauvais temps dans la dernière ascension.

C’est beau, c’est tellement beau les crêtes verdoyantes, les pierriers démesurés, les lacs miroitants, le Mounier et autres sommets en toile de fond, les chamois bondissants, les marmottes hurlantes, les torrents torrentueux, les prairies fleuries …

Et ces 4 petits bonhommes (femme) tout petits dans cette nature sauvage mais parcourue de sentiers et chemins.

Les montées sont ardues, les descentes aussi .
La journée dure longtemps, pas moins de 9 heures du départ à la fin.

On arrive à Isola village à 18h30. Sylvain Bizz est déjà parti.
La Cerise, le Hachoir et Isa filent au resto-bar du coin.
Hum ! quelle bonne bière, bien méritée !
On décide de dîner sur place, 3 bons hamburgers bien roboratifs. Merci de ton invitation Sylvain C.
Je rentre en ville tandis que les 2 Sylvains dormiront au Col de la Lombarde

Bilan 1
Sylvain B : Une crevaison et un coude scarifié sur une piste toute plate. Plus de peur que de bobo. Ouf !
Sylvain C : Une crevaison à mèches, un mollet doloroso
Sylvain S : Indemne
Isa : 2 gamelles dont une dans le fossé

Bilan 2
Quelle journée d’exception !
Après relevé du compteur, Sylvain le Hachoir m’indique les véritables chiffres : +1750 / -3200 pour 48 km !

Parcours effectué : Col de la lombarde – Pas de Sainte Anne – Col du Lausfer – Col du Saboulé –  Paso Tesina – Callieri – Pas de colle Longue  – Descente de Douans. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *