Liberté pour tous y compris pour la roue libre

Le programme était, pour ce jour béni de l’ascension, de monter au Lauvet d’Ilonse depuis Pierlas puis d’aller chercher une descente “épinglue” au hameau de Girent, sous forme de bonus de fin de parcours.

On a réussi à tenir le programme complet, malgré les caprices de la roue libre d’Isa. Mais grâce à Ritter (avec 2 t) , et à son expérience du froid, des conseils judicieux ont permis de débloquer la roue libre coincée.

Phildesbois comme annoncé, a zappé la dernière bouclette bonus, tandis que Ritter aura tenu jusqu’au bout . La récompense sera la rencontre amicale avec les animaux de ce petit hameau perché et la découverte de cette descente peu fréquentée jusqu’à la route.

La suite par Ritter, maitre es-roue-libre….

 

Belle Sortie de 33 km et 1600 m de dénivelé.

Les faits marquants: visite originale des gorges du Cians pour moi qui ne connaissait que la route principale et pas cette route du bout du monde.

Nous étions 5 : Isa, Dar2, Phildesbois, Alex et Ritter.

je m’en étais voulu de ne pas avoir fait la photo; mais le prez a été au top comme toujours… 
Je suspecte l’électricien du coin d’avoir fait exprès. avec les joues blanches marquées également; trop fort.

La montée jusqu’à Pierlas se fait sous le soleil, puis après quelques 1000 m de dénivelé parcourus, les problèmes de roue libre d’Isa commencent. je suspecte alors la chute de température comme cause du problème.

Isa, très motivée et sachant qu’il ne restait que 200 m de D+, décide de continuer malgré la difficulté d’avoir une roue qui pédale dans le vide par intermittence et sans logique apparente.

Quelques arrêts maintenance , et tels des lamas, nous crachons sur la roue (ou plutôt son moyeu) , car personne n’ose mettre en action ma proposition d’amener un peu de chaleur (*) à tout cela…

Heureux d’être arrivés en haut , nous expédions le sandwich mais en prenant malgré tout le temps de répondre au QUIZZ vélo préparé de longue date par les deux cerveaux (moi et Isa) du club en vue de la prochaine AG.

Malgré un démarrage en force d’Alex (sans le casque), c’est Phildesbois qui gagne le quizz avec Dar2 pas loin derrière… Alors quel sera le vainqueur en Espagne ? prenez vos paris !

La descente fût facile avec un mixte de terrains, bien humide sur la mousse puis caillouteux en dévers jusqu’à Pierlas; ce ne fût pas dégueulasse😉

Un bout de route plus tard et Phil nous quittait sous Pierlas, évitant le final et ses 300 m de remontée.


Le final valait le coup par sa variété; d’abord un long passage en dévers (avec une fois 10 cm pour la roue et le précipice à gauche..) puis une remontée de 50 m à pousser le vélo; enfin un long tapis rouge de plusieurs km et 150 m de déniv sous le soleil pour arriver au sommet. J’étais un peu à la recherche d’énergie, Dar2 voulait me guider en m’annonçant le dernier virage toujours un peu plus loin, il avait déjà commencé à me prendre pour un âne.


C’est au somment que nous fûmes rejoints par le reste du troupeau… les ânes nous repèrent et font 200 m pour nous rejoindre ; le groupe de bestiaux était alors au nombre de 10 , à échanger voir crier son bonheur de se retrouver…

Après un bon quart d’heure nous prenions la sente balisée jaune…enfin, nous la devinions pendant un moment avant de trouver des lacets piégeux aux cailloux fuyants…c’était une partie stressante car très technique et inattendue, avec plusieurs glissades ou chûtes au passage sans grande conséquence heureusement.

La fin se termina dans les terres grises.  Dar2 fût notre sauveur avec ses jus de fruit bien frais. Généreux, il prendra même la roue d’ISA pour la disséquer chez lui.

(*) L’idée de faire pipi sur les roues libres vient de plusieurs expériences, cette solution a systématiquement fonctionné par temps froid; mais cette fois-ci nous avons juste réparti de l’eau de nos gourdes sur la roue sans passer par le canal naturel.

Sylvain Cerise

Ritterdart

VTT enduro et XC ; Ski de fond ; paramoteur.... beaucoup de plaisirs en nature .

2 réflexions sur “Liberté pour tous y compris pour la roue libre

  • 1 juin 2021 à 12 h 10 min
    Permalien

    on avait prévu de monter en haut du Lauvet d’Ilonse , mais le temps menaçant nous a dissuadé. Dommage, car la crète peut etre meilleure que le sentier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *