Raide Bulle Rampage au Pays des crèches

Cette année ce sont quatre fiers VTTistes qui se présentent à cette épreuve mondialement connue :
LA RAIDE BULLE RAMPAGE !!!   et parmi les participants j’ai nommé ….(roulement de tambour)….

  • notre cascadeur électrique, l’expert en coupes verticales ……………………………………….. Mr FILAIRE
  • accompagné de notre guide du jour, le tenace “Non et non ! il faut suivre la trace” …. Mr FRANCOIS
  • sa femme grincheuse, l’inusable “allez… encore une bouclette” …………………………….. Mr LA RAMENE
  • et enfin l’enduriste, l’incessant “c’est quand que çà descend ?” …………………………….. Mr AXEL.

Départ de l’Escarene avec un grand ciel bleu mais une température bien fraîche. Cette première ascension sur la piste bétonnée de la Fanga va nous permettre de faire monter notre chaleur corporelle jusqu’à la baisse du Pape (on l’a pas vu celui-ci d’ailleurs ).

Pour tromper l’ennui de cette longue grimpette, FILAIRE ne sera pas avare en données techniques, telles le pourcentage de déclivité ou encore la température extérieure en temps réel  (coach un jour, coach toujours, non ?) . Pendant ce temps FRANCOIS se la joue guide touristique en énumérant les noms des monts environnants.

Petite pause bucolique et calorique à la Baisse du Pape, puis nos fiers cavaliers repartent par la large piste jusqu’au col de Faravel où le départ de la première descente du jour les attends. Départ mouvementé avec une première petite dispute au sein de notre couple du jour: entre FRANCOIS qui ne veut pas déroger au parcours initial, et le trublion LA RAMENE qui décidément porte bien son surnom. –“à droite” –“non la trace est à gauche”–“alleeez à droite”–“non ! faut rester sur la trace”–“allez la droite c’est mieux”–“non la gauche”… Finalement c’est la gauche qui gagnera et pas besoin de gilets jaunes pour çà.

Descente très ludique, principalement en terre, ponctuée de petits sauts naturels mais avalée bien trop vite malgré la selle télescopique d’Axel qui n’a désormais de télescopique que le nom.

<photo prise par LA RAMENE>

Arrivés au col de Braus. il faudra toute la ténacité de François pour tenir ses troupes plus attirées par l’odeur alléchante de la “cuisine a mémé” du restaurant siégeant en ces lieux plutôt que de s’avaler du dénivelé positif.

Direction la Croix de Plastra et le mythique Mont AURI, (que personne n’a jamais réellement vu non plus) pour le départ de la deuxième descente. Il nous faudra attendre et saluer de courageux piétons avant de se lancer dans cette première partie bien engagée, jonchée de pierres instables et d’epingles bien serrées. Axel maudira le concepteur de sa selle définitivement non télescopique et sera contraint de passer, a sa grande honte, a pied, pendant que LA RAMENE se régalera de ces passages techniques. La seconde partie sera un pur paradis digne d’un bike parc, enfilade hyper variée de virages avec appuis naturels en terre, le tout avalé a MACH 12, ou François se fera un plaisir d’exprimer sa fluidité et sa finesse de pilotage.

Descente bien joueuse donc qui nous amènera a LUCERAM et a la pause sandwich traditionnelle.

Petite visite de la ville, de son église et de ses nombreuses crèches en guise de digestion. Puis nous fuyons rapidement ces lieux sous les huées et regards désapprobateurs des petits vieux. Le FREERIDE urbain n’est visiblement pas reconnu ni apprécié ici, dommage ….

Notre soif d’aventures nous amènera ensuite au col Saint Roch par la route. François et Filaire ne feront qu’une bouchée d’Axel pourtant parti bien avant eux.

Au col SAINT ROCH encore une petite “discussion” LA RAMENE/FRANCOIS: –“droite”–“non. gauche”–“alleeeez une petite bouclette”–“Non !”. Le despote FRANCOIS ne cédant pas, c’est donc encore par un petit bout de route que la troisième descente sera ralliée. Au programme : encore un florilège de sauts et de virages en terre, souvent a flanc de colline (chute proscrite par endroit). Un régal. Mais le meilleur sera pour la fin, du single bien fun et rapide, ponctué de passages bien raides, multi-traces et pilotage a l’instinct. Les sourires sous nos casques révèlent bien le plaisir et le fort potentiel jouissif de cette trace.

Chez AXEL ce sourire n’est peut être finalement qu’un rictus de douleur à force de se voir taper les castagnettes sur sa selle allergique a la descente.

encore un petit jump Axel ?  noooooon …
mais si, aie, aie, aie, désolé je sais pas enrouler…

Le meilleur est passé ? …. pas sur… nos quatre freeriders du jour arrivent ensuite dans “THE SPOT”, la crème du RAIDE BULLE: une vaste étendue de dunes de marnes grises, ou le pilotage se fait a vue, tout en glisse, un pur bonheur.

Bonheur ? … pas pour tous … un cri va déchirer ces lieux enchanteurs … un sanglier en rut ? Une call-Girl en manque de clients ? … non, non, rien de tout cela… Notre FILAIRE, dans son euphorie, a tenté un double CAN CAN one hand au détour d’une dune (c’est la version officielle) … qui hélas se solde par une rencontre inopinée avec le fond de la ravine … dommage … çà passait c’était beau !

Heureusement, plus de peur que de mal, notre FILAIRE est un dur a cuir, (et son casque aussi). Nos quatre aventuriers du jour rejoindront ensuite l’Escarene (départ) via un petit single a flanc de colline fort bucolique et joueur. (FILAIRE, qui a revu sa fougue initiale à la baisse, rentrera un peu plus sagement).

Ils auront bien mérité une petite bière dans le bar “Gros Land” du village.

Y a t’il eu un vainqueur a cette RAIDE BULLE 2018 ???

Bien sur, c’est comme à l’école des fans, tout le monde a gagné.

Alors, vivement la prochaine virée !

 

Les chiffres: 36km , 1450D+, avec un bonus pour filaire (1 casque + 1 côte + 1 oeuil au beurre noir)

cekiki va avoir un nouveau casque a Noel ?

3 pensées sur “Raide Bulle Rampage au Pays des crèches

  • 20 décembre 2018 à 17 h 54 min
    Permalink

    Excellent.
    Merci pour les photos Francois.
    Nikel!!

  • 21 décembre 2018 à 10 h 24 min
    Permalink

    Excellent… Bravo… Un regal… Le roi des cr a encore frappé… Allez une bouclette ?

  • 23 décembre 2018 à 17 h 10 min
    Permalink

    Super les gars !!!

    Une petite trace à partager pour revivre l’aventure svp ?

    Ciao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *