Chère Madone d’Utelle

Rien d’habituel
Sous ce gris de ciel
Nous ne serons que deux fidèles
Dans cette ascension de l’Utelle.

Grande est notre impatience de poser nos séants sur nos selles
Et pour commencer nous ne ferons pas dans la dentelle
Car c’est un porté qui usera tout d’abord nos semelles.

Accéder a cette haute perchée chapelle
Postée tout la haut telle une sentinelle
Nécessite un physique au fort potentiel.

Après ce portage nous reprendrons nos manivelles
Et continuerons cette ascension en mode diesel
La vigilance est de mise, car une chute en ces lieux serait mortelle.
 

 
 

 

 

De pauses photos, pour savourer ces paysages d’aquarelle
En pauses plus spirituelles
Notamment sur cet autel
Nous arrivons enfin a cette majestueuse chapelle.
 

 

 

 

 

C’est en ce lieu magique que sera consommé le sandwich traditionnel,
Gourmand et composé de bons produits naturels.

Mais trêve de flâneries gloutonnes en ces lieux spirituels
Il va nous falloir débrancher nos cervelles
Car une descente bien free ride et nullement artificielle
Se dessine sous les crampons de nos beaux matériels.
 

 

 

Vigilance sera de mise car nous guettent de nombreux dangers potentiels
Cailloux, marches, épingles,  moutons et chiens de berger chercheront a nous faire prendre une pelle.
Cette longue descente nous laissera un sentiment d’irréel
Variée, rapide, technique, mais surtout naturelle.
 

Une chose est sure, elle n’est pas faite pour les demoiselles
Mais ne pas y poser ses crampons pour un digne vttiste du 06 serait criminel
A remettre donc en proposition dans les sorties annuelles.

Ce sera sans aucune séquelle

Si ce n’est un sentiment de béatitude solennelle
Que nous achèverons cette descente exceptionnelle
Et penserais souvent a vous chère Madone d’Utelle.
 

Signé : Axel
 

 

3 pensées sur “Chère Madone d’Utelle

  • 24 mai 2018 à 9 h 50 min
    Permalink

    Waouh….quel poète….bravo… En voilà un CR original…. Difficile de faire mieux…bon rien ne rime dans ce que j ai écrit….

  • 24 mai 2018 à 13 h 28 min
    Permalink

    Classe 🙂

  • 6 juin 2018 à 19 h 11 min
    Permalink

    Alors là , je dis bravo !
    Faudra refaire ce tour à l’automne pour que tu puisses glisser (sur) “Les feuilles mortes se ramassent à la pelle”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *