La courbaisse repetita

L’Ascvtt prend ses marques à la Courbaisse, effectuant 2 fois la même sortie en moins de 3 mois sur ce parcours panoramique. Mais les participants sont différents, la météo a déjà changé de saison, alors c’est plus la même randonnée. 

1500D+, c’est un chiffre que l’on accepte aisément, limite haute pour quelqu’un qui roule pas souvent, limite basse pour quelqu’un qui roule tout le temps. Alors un oubli (toujours involontaire) de préciser que c’est du hors taxes, et du coup je raccroche sur cette sortie AlexS  ( à l’aise sur un 800D+ )  ainsi que Marc IV (mal à l’aise  sur une SAD à 3000D+  et en préparation de la TransV).

La Courbaisse, au débouché des gorges de la Mescla, est un endroit ou l’on ne s’attarde pas en hiver, mais aujourd’hui on s’arrête et on pose la voiture sur la piste qui monte vers le Chenil.

Pendant la montée tranquille de la piste qui mène au pic Charvet, Alexsss nous explique les subtilités des cépages d’Alsace et des mélanges pour composer un vin blanc.

Cette explication détaillée nous amène rapidement au sommet puis sur la crête et ça devient un coup de pédale avec vue sur le Var suivi d’un coup de pédale avec vue sur la Tinée.

Vue sur … le Var
Vue sur … la Tinée

Il est surprenant à ce stade de la randonnée de débusquer si rapidement une descente, mais personne ne se plaint alors on continue.

On rejoint rapidement Tournefort puis Massoins, halte touristique avant la remontée vers la Clapetta.

Le joli portage vers la Clapetta, avalé trop facilement par MarcIV, lui donneras l’occasion d’ajouter 400m de D+ vers le Lac pour paufiner sa prépa transV, tandis que nous mangerons tranquillement nos sandwich au bord du chemin. En dessert on déguste la sublime descente entre la Clapetta et la Saletta. Et cerise sur le gâteau on traverse la route et on poursuit la descente jusqu’à Villars-sur-Var.

Alexsssssssss dans la Clapetta
un concentré de MarcIV

Ne reste plus qu’à revenir sur nos pas jusqu’à Massoins puis Tournefort par la route pour retrouver les sentiers avec tout d’abord la panoramique descente de la chapelle Saint Antoine .

Quelques lacets tendus sous de la chapelle

Puis retour en poussage au pic Charvet par la crête empruntée à l’aller .

Une visite du fort abandonné s’impose avant d’attaquer la descente finale sur la Courbaisse. Attention: le sentier se trouve exactement (pas plus loin) à l’endroit de chaque balise jaune.

A noter que la rando ne doit pas être sous-estimée du fait de la remontée en fin de parcours.

participants : MarcIV, Alexsssss,  Dar2

récap des photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *