Mont Pel…Ane

Toujours un peu de stress lorsqu’on organise une rando. Stress personnel d’abord, lié à l’oubli du trio casque-chaussures-gants car le vélo en général on ne l’oublie pas, ou bien stress lié au groupe et à la présence d’un « petit » nouveau à surveiller. Et puis parfois ça commence avant le départ…

Ce matin, le rendez est fixé après la chapelle de Belvédère sur la route de la Gordolasque mais un co-voiturage, démarrant à bloc, est parti visiter la Tinée.  Le temps que celui-ci et son co-voituré retrouvent le chemin de la Vésubie , on patiente, on fait des ronds en voiture autour de Belvédère afin d’imaginer un parking sur lequel ils auraient pu s’installer. Une demi-heure plus tard, Remy et Christophe (un poil barbouillé) retrouvent la bonne chapelle et nous le sourire. Alex, un poil en retard ce matin, se réjouit de ne pas être le dernier.

p1100712
L’équipe du jour : MarcIV, RemyLeQatari, AlessandroIlnuovo, Christophe, Enjoy, Laramène,Dar2

Dans la Vésubie, c’est déjà l’hiver, sauf à Belvédère, qui profite du soleil du matin au soir pour le plus grand bonheur d’un pote à Bourriquet.

Le gardien du Mont Péla
Mont Péla du point de vue de l’âne

La route de la Gordolasque nous fait passer directement de l’automne à l’hiver sans avertissement, pas le temps d’admirer la cascade du Rey.

p1100716

A la vacherie du même nom, tout le monde se regroupe (temporairement) et on enchaîne sur un rude portage qui nous mène jusqu’à 1750m au départ des terres rouges.  On ne touchera pas la neige cette fois-ci , elle est restée au dessus des 2000.

Magnifiques couleurs d’automne, soleil bien présent à cette heure-ci on est pas pressé de repartir, alors on s’amuse un peu sur les plaques.

p1100733

p1100728

p1100735

On se remet en marche et on dévale ce magnifique sentier des terres rouges dans le même ordre qu’à la montée , ancienneté oblige. Une pause regroupement à la croix du Suocle pour le panorama puis une autre dans les feuilles et la descente est bouclée.

p1100741

p1100743

p1100748
Dernier virage avec un petit nose pas naze de maître Remy

Dégringolade gagnante, tout le monde est maintenant chaud bouillant pour la grimpette au Mont Péla.

Malgré la grosse envie la piste est raide, alors le peloton s’étire, les corps chauffent et le sucre vient à manquer pour certains. Le pic-nic sera pour eux le bienvenu au soleil.

p1100752

Le reste ne sera que du bonheur avec de nouveau un sentier superbe avec vue puis glissades dans les bois.

p1100764

p1100775

p1100771
même pas mal …

En résumé:  En automne/hiver, y a rien à jeter dans ce topo (même pas les mouches), et avec un bon groupe comme c’était le cas aujourd’hui les descentes et montées sont pliées avec le rythme qui va bien. A refaire sans tarder pour ceux qui l’ont raté. Et bravo au petit nouveau, qui a brillamment passé les 1500 d+ et son premier portage.

Chiffres : 27km pour 1500D+ Trace ici

Pour ceux qui préfèrent la version été c’est la : http://www.ascvtt.com/2014/07/22/mouches-attack-au-mont-pelat/