Changement d’heure en Bevera

Nous sommes quatre au départ de Sospel à la poursuite du groupe de tête qui n’est pas encore parti (ou la théorie de la relativité généralisée appliquée à la mise en place de navette). Avec la demi-heure de retard de Faf, c’est donc d’un bon coup de pédale qu’avec Frodon, Franco et PY nous entamons ce parcours. Attention, on ne rate rien du paysage mais les mollets chauffent ! 

Sur ce sentier valléen, on goûte notre plaisir de ne pas faire la navette. C’est coloré, c’est beau et c’est haut mine de rien !

Botanique

Le sentier botanique  nous mène à Olivetta et dès la frontière passée on retrouve nos chères rampes en béton droit dans la pente comme on les aime. Ils sont fous ces romains! On prend ensuite de la hauteur pour rejoindre le col de Brouis, on mange un peu de piste mais le décors très aérien fait bien passé l’affaire, tout comme les tirages de bourre entre Frodon et Franco.

paula_0

On n’a pas rattrapé le groupe de tête qui a déjà basculé sur la Gougoule.  Après un travers un peu gazeux on entame la première descente. Ça va vite dans de beaux virages à plat qui seront suivis d’une belle série d’épingles.

gougoule_montage

La jonction est faite aux alentours de la pause déjeuner (pour la plupart, Faf étant parti plus vite que son sandwitch) en bas de la descente de la Gougoule on l’on retrouve Benjamin, Marc, P* et Yannick.  Pour eux, le début du parcours a été ponctué de quelques chutes, mais grâce à la proximité génétique de l’homme avec l’écureuil volant et le singe araignée les dégâts ont pu être limités. On domine déjà Breil-sur-Roya et on se rappellera comme la liaison du XMB jusqu’à Pienne-Haute est longue.

breil_groupe
Mais on se rappelle aussi que le sentier est beau et varié. Un peu de poussette, du Mounta-cala et quelques petits passages techniques. On se demande comment Benjamin a pu s’y débrouiller comme un chef, sans tige de selle télescopique. Bel exercice de patience et d’habileté. Bravo

IMG_1634

Arrivés à Pienne-Haute, ce n’est pas fini. Il faut joindre à nouveau le col de Paula. Le Topo  (effectuant un 8) n’affiche que 1500 m D+ mais se paie cher. Dernier temps mort avant le final dans le vallon de Bassera.

 

Paula

On n’a pas pu immortaliser l’expression d’étonnement qu’a dû avoir PY lorsqu’il a vu Faf pratiquement lui tomber dessus depuis l’épingle du dessus ! Chute impressionnante mais plus comique qu’autre chose. A défaut de savoir rouler, il faut savoir tomber ! Bien belle descente, mais comme cela doit être physique et engagé lors de l’Enduro de Sospel ! Un monde sépare les randonneurs du dimanche et les enduristes!

bassera_montage

Pour cette première du calendrier 2016, voilà une randonnée à tiroir bien menée! Le timing et la logistique à peaufiner n’a en rien gâché notre plaisir. Au final, une arrivée presque à la nuit sur Sospel certe, mais après une bien belle journée, au final, sans accroc avec des vrais morceaux de vélo dedans.

IMG_1634



Participants: Benjamin, Faf, Franco, Frodon, Marc, P*, PY, Yannick.

Données: 30 km, 1500 m D+, 7 heures (pauses comprises)

Trace: Sospel-Breil-Sospel

Photos:

Video:

3 pensées sur “Changement d’heure en Bevera

  • 28 octobre 2015 à 8 h 07 min
    Permalink

    Très bien résumé. Une bien belle journée sur le velo sur un parcours que je connaissais pas à part la montée au col de Brouis et le travers vers Piene Haute.
    Le sentier Valléen est vraiment splendide mais nécessite de cramer pas mal de force.
    Un poil trop de pistasse mais C’est efficace.
    Et 2 belles descentes technico-rapido-fun.

    Tu t’es bien gavé pour les collages photos

  • 28 octobre 2015 à 9 h 33 min
    Permalink

    Et c’est pas « Google Collage » qui les a fait 🙂

  • 28 octobre 2015 à 12 h 07 min
    Permalink

    Superbe journée de VTT !
    Et merci à Marc pour la navette bien appréciée pour cette reprise.
    Merci Faf pour le CR

Commentaires fermés.