Reuteuteu en montagne

Petit RTT avec le colonel et Vévé sur le parcours TV pour tester un peu les guiboles…

2014 - 4

Départ à la fraîche du Suquet (cad 10h30) et montée paisible par la route à Pelasque puis tira Andreani, comme d’hab, pour monter aux granges. Sentier ombragé, c’est sympa.

2014 - 12
Vévé en moule-teub : Co-llec-tor !!!

Mes compères ont la patate et me lâchent au bout de 5 min et je ne les reverrai qu’au pied du portage, après avoir passé laborieusement un groupe de randonneurs.

Sur le travers, Hervé se fait éjecter par un rocher récalcitrant et se retrouve dans le trou où un arbre le retient. Au passage, il déboîte sa selle et on passe un bon moment à la reboîter à coups de pied et avec des rilsans.

Nous voila au pied du portage et je suis bien décidé à suivre le colonel jusqu’en haut…

J’ai bien tenu 3 épingles puis il met la seconde et disparaît en empruntant un portail spatio-temporel comme le capitaine Kirk.

Aux granges, on se pose pour faire le plein des camels :

– Hervé : 0.5 litre

– Jano : 1 litre

– Colonel : 3 litres !!!

Après une portion de route, on arrive à l’Andrion. Dès le départ, la section est jonchée d’arbres en travers et les coupes sont nombreuses. Ça roule néanmoins mais on doit poser le pied pas mal de fois.

2014 - 10
Nous, on craint dégun

Les deuxièmes et troisièmes sections sont plus nettes mais ça tabasse un poil, on l’avait oublié.

Sentier avec quelques coups de cul, gratteloup rapide, puis deux petits portages pour arriver au Brec.

Contrairement à la descente de l’Andrion, plutôt sale, je trouve la descente du Brec assez nette, les pavasses sont bien rangées. C’est bien fun avec 2 ou 3 épingles bien corsées.

2014 - 6
Au pied du Brec

La suite, c’est du pur bonheur. Long travers à mach 10 bien connu, superbe malgré une boite dans un buisson, comme un con.

Puis section marteau piqueur jusqu’à Utelle, c’est le top.

On arrive au village morts, mais morts heu-reux. On a plus de bras, alors on souffle.

2014 - 3
Ça passe tranquille…

Traversée du village et on enchaîne par la descente du sentier valléen. Là aussi, ça va vite. Vévé crève en défoncant une pavasse cachée dans les herbes. on reprend la descente, alternance de passages rapides et de sections techniques, c’est tout bon.

Portage jusqu’à la b14 puis on se laisse glisser jusqu’au Figaret. Je ne connais pas trop la suite alors on rentre à la bétaillère. Le colonel veut se faire le portage de Loda mais chui pas en état. A la place, on se pose dans un bar pour s’alcooliser. La despé, ça anesthésie bien les bobos…

Superbe journée sous le soleil ++

Chiffres : 45km / 1900 D+

Trace : plus ou moins ça : http://www.visugpx.com/?i=1315942010&ign

 

Une pensée sur “Reuteuteu en montagne

  • 16 mai 2014 à 7 h 52 min
    Permalink

    oh Jano ! faut pas abimer le vévé… là ! c’est fragile ce genre de bestiole ! :-O
    Il a une course très importante le 01 Juin 2014 a 6h15 du matin !!! 😀
    La journée a été riche en surprise ! c’est bon ça ! ;-D
    Enjoy !

Commentaires fermés.