Tour du Baudon

26 janvier 2014 à 14:48

L’objectif de la journée étant de franchir la barre mythique des 2.000 m de D+, UltraTV oblige, j’ai préparé un parcours tranquille, aisé et roulant pour nous donner le maximum de chances d’y parvenir. Il faut préciser que je n’ai plus réalisé un tel exploit depuis au moins 5 mois et que, tout comme mes comparses, je n’ai pas encore récupéré des excès de fin 2013.

17

Quoi de plus facile qu’une belle route ? Une navette dirait Marc : certes mais nous ne sommes pas encore réduits à compter le D+ effectué en voiture … Bref, du bitume, un brin de piste goudronnée et nous voici déjà au sommet du Mont Ours. Le panorama à 360° est splendide, Alex, tout ému, appelle même sa femme pour tout lui décrire en direct live.

01 - Panorama Mont Ours, la Corse

En effet, je ne l’avais pas commandé mais le temps est magnifique, une température idéale et une clarté rare, nous permettant de deviner distinguer avec netteté la Corse, voire un mirage selon certaines mauvaises langues.

La descente est belle et propre, de la bonne terre humide et bien lisse sur un lit de feuilles mortes avec de larges lacets, histoire de se mettre en confiance.

02 - Descente Mont Ours

04

05

Ségra, Castel d’Ongrand, Ongrand, Virounous : les lieux-dits, témoignages vivaces de notre passé agropastoral, défilent sans que nous ne voyions le temps passer. Un peu d’eau, un ruisseau ayant manifestement quitté son lit, permettra même d’agrémenter le final et de nettoyer nos vélos, c’est pour dire !

08 - Inondation

Beaucoup de pédalage, un peu de poussage et de portage pour soulager nos fessiers endoloris, peu accoutumés à ce moment de l’année à reposer de longues heures sur une selle forcément trop dure car « light », et nous atteignons le Col de la Madone. Le périple déjà accompli a laissé quelques traces et la pause casse-croûte est la bienvenue.

10

Le Ravin de Rank c’est comme la Valmasque en à peine plus pentu, idéal pour faire découvrir le VTT aux débutants. C’est tout juste s’il y a ponctuellement quelques petites racines et je n’y ai pas vu un seul caillou.

12

Malheureusement, nous sommes apparemment déjà plus touchés que je ne le pensais, la fatigue, ennemie insidieuse, est bien installée et pousse à la faute nos deux meilleurs descendeurs, Hervé et Alex, qui choient sans gravité dans du T2.

13

14

Mauvaise nouvelle à Gorbio, le village est enclavé. Non seulement les routes sont bouchées par les éboulements mais le sentier qui devait nous permettre de rejoindre tranquillement Sainte-Agnès s’est effondré. Seule solution pour survivre, un portage imprévu dans le Ravin du Ray qui mettra nos organismes et notre mental à rude épreuve (j’en crampe et tremble encore le lendemain). Enfin cela y est, du coup les 2.000 m de D+ au baromètre sont atteints et il n’y a plus qu’à se laisser redescendre.

Mouais, enfin façon de parler, car je ne garde que de vagues souvenirs de la calade plongeante sur la mer (un vrai billard ce sentier !) et de la succession de magnifiques épingles en sous-bois. J’ai trop mal aux bras, les marches ridicules de 5cm me mettent au supplice et nous sommes contraints à de nombreuses pauses. Oui, car c’est pareil pour tout le monde en fait, on en chie sauf Jj qui renait de ses cendres tel un phénix, et disparait au loin.

19

21

Hervé manque de mourir à cause d’un trou juste avant l’arrivée : bon ok, personne ne lui avait annoncé mais tu crois toi qu’à l’UltraTV (c’est pour les durs, les vrais !) les mecs vont t’avertir des obstacles ?? Bref, il était temps de rentrer et nous sommes tous entiers, c’est bien l’essentiel. La forme elle, comme le beau temps après pluie, reviendra forcément un jour ou pas ;)

__________________________________

Participants : Alex, Hervé, Jean, Jj, Philippe, Sylvain

Parcours : Mairie de Sainte-Agnès, Sainte-Agnès, Col des Banquettes, Mont Ours, Baisse du Loup, Col de Ségra, Ségra, Ruines de Castel d’Ongrand, Ongrand, Collet de Christo, Col Saint-Bernard, Col de la Madone, Ravin du Rank, Gorbio, Ravin du Ray, Sainte-Agnès, Machine à coudre, Mairie de Sainte-Agnès
Trace GPX

Statistiques : 41 km, +/- 2.060 m (dont 450 m portage), 7h30 dont 1h30 de pauses

Vidéo (Philippe)

4 réponses à “Tour du Baudon”

  1. Pierre Yves Kerbrat a dit :

    Super CR, ça donne envie d’en chier avec vous

  2. AlexDH a dit :

    En ce jour bénit, je tiens a officialiser le baptême 2000+ de Vv par l’abbé Shostag en personne ! :-)
    Au nom du père, du fils et du saint VTTiste !!! Amen ! :-° !
    Preuve par photo ! Vv remplit de bonheur ! qui se roule dans l’herbe ! pendant son sacre ! :-D
    EnJoY !!!

  3. Jean a dit :

    Merci Sylvain pour cette magnifique boucle avec des surplombs de rêve sur la grande bleue.
    Vévé allongé de tout son long avec les genouillères sur les tibias, celle là, elle est collector ;-)

  4. Herve a dit :

    Merci Sylvain pour ce CR de folie ;-)
    En effet je me roulais dans l herbe et remuais la queue comme un petit fou … Heing Alex … ;-))

    Encore merci a tous pour cette sortie, tres tres tres bonne ambiance, JJ nous gratifiait de quelques bonnes attaques sur les 29ers ;-)

    Ah meeeerrrrrdaaaa genouilleres ca a un rapport avec genou et pas tibia ? argh …

Laisser une réponse

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>