Caprice à deux

Le topo du jour, c’est un petit chemin de l’énergie en duo avec Alex. Et vu qu’il y a un éboulement entre les b110 et 111, on doit faire une sacré virgule qu’on ne risque pas d’oublier, prétexte pour un essai comparatif Téléphérique vs Sélasse.

DSC_0685

Départ habituel par la route, j’ai pas les jambes et Alex s’éloigne bien vite. Sur la piste, un VTTiste nous fume grave dans le raidard. Arrivés au chalet, portage de rigueur : cascades, rhododendrons, marmottes. C’est vraiment beau. Quand on arrive au chemin de l’énergie, Alex en veut encore, alors il se tape 100m de plus en allant vers les lacs de Vens.

 
DSC_0651

 

Il reste quelques névés mais ça roule bien. Le chemin a été entretenu et ça se voit. Vue toujours aussi impressionnante sur la vallée. On arrive vite à la b112 pour la première descente de la journée.

DSC_0665
Alex perché

C’est une succession d’épingles assez difficiles sur le départ, quasiment à l’arrêt où le nose est obligatoire. Petit OTB pour moi puis ça s’élargit un peu et on lâche enfin les freins. Dommage, le sentier n’est pas très propre. Quand on arrive en bas, le sentiment est mitigé. Elle manque un peu de fun cette descente. Trop technique : c’est pas du tricot, c’est du point de croix

Le travers vers la b101 est assez chaud au départ puis c’est mounta cala herbeux après un belle cascade qu’on passe sur 4 rondins.

Le gros portage du jour arrive et là, c’est dur, très dur. Il fait chaud et ça n’en finit plus. Je regarde le GPS toutes les 2 minutes, chui à l’arrêt. A la bifurque, je zappe le lac Petrus, j’ai pas envie de faire le touriste vu que je suis occis. Alex m’attendra un bout de temps en haut, le paaaauuvre …

DSC_0668
Zouli comme tout

Re-chemin plat et parfaitement entretenu jusqu’au refuge. Le lac de Rabuons est encore couvert de neige. C’est magnifique.

En rentrant, le poêle est allumé, il fait chaud, ahhh. Le gars nous dit qu’on est les premiers à vélo cette année. On se fait servir à boire avec tarte et crêpes aux myrtilles. Rhaaaaaa lovely !!! Y’a un minou craquant qui vient nous voir. On reste au refuge un bout de temps parce qu’on est bien cramés tous les deux.

DSC_0693
Elle a pas de prix celle-là

Au retour, on se fait la descente de Sélasse d’une traite tellement c’est bon. Dans la forêt, on entend des cris de joie. Ça arsouille fort sur le sentier, y’a de tout, longues traverses à mach 10, épingles faciles, pif paf, gros blocs avec des passages plus tendus mais tout passe à zéro. On arrive au village en un peu plus de 30 min.

Y’a pas photo, c’est un des plus beaux sentiers du 06. Winner Sélasse par KO !!!!

On arrive à St Etienne à 17h00, il commence à pleuvoir. J’adore quand un plan se déroule sans accroc.

Album : 

Trace : http://www.visugpx.com/index.php?i=1373134001&ign

Une pensée sur “Caprice à deux

  • 7 juillet 2013 à 6 h 14 min
    Permalink

    Quelle journée mon jano ! Hein ? :-D…le portage du Brec ! par rapport au deuxième portage fait mine de jeune fille ! :-p
    A refaire pour cette rando mais l’originale ! elle est hors du commun ! et puis ce final sélasse a mach 10 mode tirage de bourre, c’est du pur bonheur !!! 😀
    1h30 la descente de sélasse il me dit le jano, avant de partir !?! résultat : 28 minutes ;-p
    Merci pour cette journée, le CR et les photos ! c’est juste parfait !
    Bonne vacance et repos toi bien 😉
    Enjoy !

Commentaires fermés.