Thiey

Le pont de la Toussaint arrivant, la motivation de rouler était grande pour un certain nombre de personnes du club.
Malheureusement, la meteo était exécrable la veille et juste tard dans la nuit mais étrangement personne n’abdique et on se retrouve donc a 6 au grand Pre de Saint Vallier le Jeudi 1er Novembre a 9h30 pour parcourir un topo déjà emprunté au printemps.
Comme il fait grand beau, on en profite pour bien commencer la journée par un café en terrasse puis sur les coups de 10h, notre petit groupe d’enduristes composé de Remy, PY, Max, Fluo, Ju, Fredo prend enfin le départ de la rando.

C’est parti pour une fabuleuse ascension sur …. bitume jusqu’au col du Ferrier. Ensuite, on part pour une petite boucle avec une montée sur piste puis un sentier descendant assez ludique mais beaucoup trop court qui finit plus bas que le col du Ferrier alors on doit remonter par une piste bien physique. De retour au col, on file vers le parking de Nans pour attaquer le gros morceau de la sortie, le sommet du Thiey.

Grosso modo, la montée c’est 90% pistasse, 10% sentier dont 5% roulable et 5% portage. Autant dire qu’on a bien senti notre arrière train sur la piste. Par contre l’arrivée au sommet est des plus agréable (hormis le vent frais), la vue est magnifique. D’un coté le littoral et de l’autre les sommets du Mercantour tout fraichement plâtrés de la nuit. On profite du panorama pour avaler nos sandwichs et on traine pas trop car fait pas chaud.

Le départ de la descente est la partie la plus difficile mais le reste de la descente est super fun. M’enfin y a quelques épingles un peu tendues quand même. Max et Remy partent devant et derrière on se tire la bourre 😛 En bas, nos petits bras ont bien travaillé mais c’est pas fini, il nous reste un petit bonus avant de rentrer.


Après un bout de route, on grimpe tantôt sur le vélo mais surtout beaucoup à coté jusqu’à La Tour (b63) qui domine St Vallier de Thiey pour finir par une dernière descente. Certain dont je tairais le nom auront bien du mal à arriver en haut de cette dernière ascension :mrgreen:. Quant à la descente, c’est plutôt rapide et sinueux jusqu’en bas et on se régale une nouvelle fois.

Au village, on finit comme il est de tradition par un debriefing au bar. Bilan de la journée, un choix judicieux, le secteur draine très bien la flotte, un parcours des plus sympathique, avec 3 très belles descentes plutôt ludiques (à ma grande surprise).
En chiffre approximatif, ça doit faire 30km et 1300m de D+/-.

Quelques autres photos: Album