Spéciales à Sospel les bains

On était trois à Sospel pour se faire les spéciales du Rallye 2012 : Caro, Fluo et Jano…

Arrivée sur la place du village vers 9h30, une cinquantaine de riders sont présents et c’est plutôt du gros vélo.

On grimpe par une piste tranquille à la baisse de Figuiera, rythme poulet poulet de rigueur surtout qu’il fait chaud au soleil dès le matin, dans la station balnéaire.

Portageounet pour rejoindre la premiere spéciale longue et technique et avec une relance qui fracasse bien (Charlotte, il faut passer à gauche au premier mur), puis loooooong sentier roulant en sous bois.
Petite hésitation à une fourche puis re-monotrace qui n’en finit plus jusqu’à l’arrivée. Exténuant …

Fluo avec la panoplie de l'enduriste

On rejoint par la route le même sentier que précédemment. La SP2 part dans l’autre sens, départ à bloc, petit pif-paf pour arriver dans une descente tout en dérapage bien chaude.
Puis ça accélère fort dans une monotrace bien propre pour arriver à un deuxieme mur (là Charlotte, il faudra prendre à gauche). Virolos sur virolos relevés bien fun nous font arriver au bike park avec un mega tobbogan qui nous fait hésiter tous les 3.  Accélération et grosse compression en bas de la pente. Le top !

Arrivés au village, pause repas à l’ombre. Pasta cèpes/roquefort pour tout le monde. Trop bon. Fluo exprime des doutes sur notre capacité à remonter pour la SP3.

Pasticide massif

Hélas, ça se confirme, la remontée est rude, la bière c’est pas de l’isostar.

Top départ pour la SP3, rapide elle aussi avec un gros travail de l’orga, c’est nickel. On se fait rattraper par une bande mixte de jeunes qui descendent vraiment fort.

Passage ensuite dans des épingles de caillasse bien rangée qui se finit par une belle marche (par contre Charlotte, là, c’est à gauche), puis re-bike park (taule pour moi), re-tobbogan trop bon puis joujou sur les modules.

Pour le voir en vrai : le 1er avril à Sospel

Arrivés en bas : la banane. La fatigue a disparu mais pas au point de remonter pour la SP4 qui apparemment est assez balaise dixit un musclor.

Bref, on s’est gavé …

Petite binouze au soleil. A noter que Caro recrute des girls sur les spéciales, dans la rue, les bars …
Quelque chose me dit que le mâle va être en infériorité numérique d’ici peu à l’ASCVTT. Ça va dissoudre un peu la testostérone tout ça.

A noter que les B&B sont connus comme le loup blanc ici.

32 Km / 1500 D+

Trace :

Photos :