Rochers de Saint-Ours

3 octobre 2011 à 19:21

Après la randonnée plutôt pédestre et physique de la veille, place à la récupération et au pédalage. Toujours au départ de Fouillouse, nous voilà engagés dans le bucolique et roulant tour anti-horaire des Rochers de Saint-Ours.

Toute bonne sortie au départ de Fouillouse débute par de la piste, celle du bois de l’Eyssilloun est « normale » et se fera entièrement sur le vélo. Un brin de portage nous fait sortir sur une crête, aux prémices des vastes étendues herbeuses de Vallon Grand que nous allons traverser sur un beau sentier légèrement montant. Vous noterez notre départ très matinal, le versant Ouest n’étant pas encore ensoleillé.

Au Col de Mirandol, Renaud me demande combien nous avons fait de positif : 500 m pourquoi ? c’est pas 1.000 ? non ! t’es sur ? oui, 2.430 (col) – 1.890 (fouillouse) = 540 … Finalement, comme on n’abandonne jamais, on va rester sur le topo initial mais en zappant la Tête de Viraysse.

Nous attaquons la première descente du jour sur Saint-Ours, très jolie et rapide dans les alpages, de longues lignes droites, plutôt étroites avec quelques passages exposés que j’apprécierai un peu moins.

Nous aboutissons au niveau de la via-ferrata de Meyronnes, qui est, immense déception, fermée. Nous qui avions pris tout le matériel d’escalade dans nos sacs, nous voici extrêmement déçus !

Tant pis, direction le Col du Vallonet. C’est d’abord de la piste traditionnelle puis de la piste militaire « italienne » (raide et fuyante) où Renaud est rattrapé par ses efforts de la veille et connait une petite défaillance.

Du coup, quitte à pousser, nous quittons la piste à 2.215 m plutôt qu’à 2.360 m pour longer le Riou du Pinet. Je suis surpris, cela roule et plutôt bien aux environs de la cabane. Nous alternons ensuite pédalage/poussage jusqu’au Col, en prenant bien soin de dépasser de justesse deux randonneurs juste avant, non mais !

On en profite pour faire un petit détour au lac supérieur tout en observant l’impressionnant Col de Stroppia emprunté la veille par Faby.

Nous décidons de caler rive gauche, car il y un joli lac pour pique-niquer et faire la sieste mais aussi plus de sentier qu’en rive droite.

C’était le bon choix, la sente, d’abord étroite et technique s’élargit pour longer à grande vitesse le Riou de Plate Lombarde.

_____________________________________

Participants : Renaud, Sylvain

Parcours : Fouillouse – Col de Mirandol – Saint Ours – Col du Vallonnet – Fouillouse

Trace GPX
Topo

Statistiques : 22 km, +/- 1.280 m, 5h

Album : Sylvain

Une réponse à “Rochers de Saint-Ours”

  1. Astérism a dit :

    Encore une journée pas pire quoi ;-)

Laisser une réponse

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Switch to our mobile site