Ultra raid de la Meije

La plaque de ce premier raid de la Meije

Vous êtes avertis de la démesure de l’épreuve, vous allez participer à l’un des plus beaux et plus difficiles raid marathon d’Europe. Il vous faudra supporter la fatigue, la souffrance, l’altitude, les conditions atmosphériques, surmonter vos doutes et vos angoisses. Il vous faudra affronter l’ampleur des difficultés physiques et techniques qui vous demanderont une attention de tout les instants.

Tel était le préambule du dernier mail de l’organisation. Ayant mesuré la démesure, nous nous étions inscrits à la formule spéciale 3 ème age.
Du coup nous avions 2 jours pour boucler les 120 km et les 5 500m de dénivelé. A l’initiative de Laurent, nous sommes 4 membres du club à participer à ce premier raid: Laurent, Rémi, jj et Jean qui a également entrainé son frère.

L'ASCVTT un peu avant le départ de première étape

Le départ est donné vendredi midi, un peu de jardinage pour retrouver Laurent à Nice. C’est que je ne suis pas trop habitué à chercher mon chemin en ville…
4 heures plus tard nous récupérons nos plaques à la salle des fêtes de la Grave, puis on se laisse glisser aux Fréaux où nous sommes hébergés par mes amis Philippe & Odile (guide et accompagnatrice à la Grave).

La piste ultra roulante entre Besse et plateau d'Emparis

Le départ du samedi matin étant prévu à 9 heures et le briefing 1 heure avant, nous rejoignons le départ en vélo. Une petite centaine de mètres de dénivelé c’est bon pour l’échauffement.

Plateau d'Emparis

Nous y retrouvons le reste de l’équipe; Avec Laurent et Rémi, nous préparons notre plan de course: on va essayer de rester grouper afin de se motiver mutuellement.
Notre formule n’est pas chronométrée mais il y a quand même des barrières horaires à respecter.

Descente vers le col du Souchet

Pour le samedi, il faut avoir fait 40 km et + 2 200m en 6 h 30; Le célèbre rythme FPT est de rigueur, tout en sachant qu’il ne faut pas se cramer pour la journée de dimanche et ses + 3 000 m de positif .
La journée s’enchaîne super bien, les montées tranquille et les descentes à bloc. On s’arrête à tous les ravitos et on prend le temps de faire des photos de ce cadre exceptionnel.

Descente sur les Fréaux depuis ND de bon repos

On s’est vraiment gavé dans la descente sur Besse ainsi que dans celle qui rejoins le Chazelet. Un super pied également dans la descente des Fréaux, un spot épinglu et engagé descendu avec sérénité.
L’objectif est rempli, la boucle du plateau d’Emparis est pliée en 7 heures et on finit au sprint avec Rémi sous l’arche d’arrivée. On a réussi à rouler ensemble tout au long de la journée et ça c’est vraiment bon sur une longue distance. Merci à vous Rémi & Laurent.

Au final le temps a été trés beau et un peu meilleur que les prévisions Météo spéciales « Bioman »…

Le topo du premier jour

Et les photos du WE

Les chiffres du samedi: 52 km / + 2 500m / 7 h


Une vidéo by 26in

Le lendemain sera raconté demain ….

Une pensée sur “Ultra raid de la Meije

  • 29 septembre 2011 à 10 h 20 min
    Permalink

    ca me fait réver !! 🙂

Commentaires fermés.