Otages de la nuit

La nuit est chaude, elle est sauva-age
La nuit est belle, pour ses otages.

Et en cette nuit du 12 mai 2011 et pas 1985 les otages furent la jobard team de l’ascvtt.
L’enlèvement débuta vers 19h30 du pk de pré du lac ; opération « Radome by night » organisée par le très recherché Astérism 😆 qui réclamait une rançon peu commune : l’accompagner tout en haut de la boule de Caussols puis redescendre à pont du loup via la SP2 du rallye de Gourdon et autres sentiers ludiques.
PeeWhy, Renaud, Asterism et Easyrider (votre conteur désigné volontaire) n’avions plus qu’à enfourcher nos trance, reign, mach 5.5 et Heckler.

Encore fallait-il être bien équipé et force est de constater que ma petite petzl n’était pas du tout l’outil adapté pour la situation : 250 lumens mini qu’il faut paraît-il…bon on fera avec !
Après une première montée énergique où tour à tour chacun a essayé de s’échapper (1 léger avantage quand même aux 2 djeun’s peewhy et asterism), la prise d’otages marquait un tournant : celui du virage de Gourdon 🙄 que nous atteignons au bout de +/- 35min. Le ciel commençant à verser quelques larmes de compassion 🙁 , nous nous abritons et commandons une bière à la taverne du coin…bière qui n’arrivera jamais : les taverniers s’étant barrés ! avaient-ils eu vent de notre arrivée ? Je proposais donc à mes camarades une barre « ligne fine » qu’ils refusaient en bloc…comprennent rien ces vttistes 😀

Au bout d’une 10aine de min le petit chagrin céleste ayant cessé nous repartons dans les lacets qui nous mènent au plateau de caussols ou il nous a fallu encore 35min (décidément) pour arriver devant le portail de la zone protégée.

Du pré nous contemplons la côte illuminée (avé fukushima 8) ) et le ciel…et oui le ciel ! Mais bon regarder le ciel sans télescope c’est un peu comme… on consulte alors les pagesjaunes…et hop v’là un bon gros télescope et ses 2 cosmonautes…vous voulez admirés m’sieurs !! oui c’est quoi qu’on regarde ? ahhhh ce sacré Neil : il nous avait caché un domaine skiable d’une grande étendue et d’une grande pureté, un endroit où les cratères sont immenses, un désert tout blanc … sans quotas ! Et ce soir, toi qui brille au ¾ tu seras ma Petzl 😉
On se restaure un shuia en papotant avec nos 2 cosmonautes des pagesjaunes…une p’tite barre « ligne fine » les gars ? noooooooon !!!!!

Tandis que ma Petzl biologique commence à donner des signes de fatigue nous abordons les 2 rampasses du radome et là j’envoie du gros pour faire diversion à Asterism et m’évader mais que nenni sur la dernière partie malgré un souffle haché le bougre me ramène à la raison !! m’en fous me vengerais le 29 !!!
Pour l’instant pas de bête, ah si un gros crapeaud !

Allez hophophop, SP2 ! Chacun règle sa frontale tandis que j’allume la mienne (et alors quoi ? pas de réglage = pas d’emmerde).
La prise d’otage prend une autre tournure : faut rester groupir, pas de tentative d’évasion, la promiscuité est de rigueur ! Je dévale la pente en Hecklereur enfin dévaler est un bien grand mot au contraire d’astérisme et Renaud qui maitrisent parfaitement leur sujet. Peewhy quant à lui se bat avec son éclairage et décide de doubler la mise…initiative qui s’avèrera payante. Whaoou quel pied même à l’aveuglette c’est génial. D’abord devant pour être éclairé par les poursuivants la bonne méthode, quand un rider comme moi n’a pas 1 bon matos, est de rouler au milieu sinon en étant devant on est gêné par sa propre ombre !

La nuit tout change : le bruit des feuilles qui rend tout suspect, la vigilence de pilotage, les obstacles que l’on voit presque au dernier moment, l’anticipation quasi inexistante, les herbes ou autre qui en nous fouettant nous font frissonner etc…
Quelques belles portions trialisantes et pentes bien pentues plus tard nous voilà sur l’aqueduc du foulon que nous longeons un shuia avec quelques rudes escaliers à franchir…la vaaaache de nuit c’est pas évident m’enfin çà passe ! Allez encore quelques belles portions de descentes bien propres et nous voilà juste au-dessus de pont du loup ! Que ce fut beau, ludique, formateur et lunaire !!!

Bon c’est pas le tout mais la rançon n’est pas complètement payée… 🙂 alors on danse on repart jusqu’au pk de pré du lac et peewhy cette fois fait parler la poudre jusqu’à la fin et ce fut dur de le suivre le djeun’s !!
Voili voilou l’opération « radome by night » prend fin à 23h45. Et finalement les otages ont la banane et aimeraient l’être plus souvent.
Merci pour concept original et merci pour votre patience.

Stats : ?
Temps : noir

easyrider

...et aussi http://picasaweb.google.fr/easyrider0683... Grâce à vous et nos belles virées dans nos belles montagnes.

6 pensées sur “Otages de la nuit

  • 14 mai 2011 à 10 h 52 min
    Permalink

    Super récit – Je suis FAN !

  • 14 mai 2011 à 15 h 34 min
    Permalink

    Très sympa, même si j’ai pas tout compris 😀
    Quant au mot « shuia » que tu sembles affectionner, il s’écrit plutôt « chouïa », « chouia » ou « chouilla », mot d’argot ou langage popu, d’origine Arabe, qui signifie : « Un peu, un, à peu près ; doucement » 😉

    Sinon, pas exclu que j’organise aussi un topo équivalent prochainement !

  • 14 mai 2011 à 15 h 48 min
    Permalink

    Rien compris à l’histoire

  • 14 mai 2011 à 17 h 36 min
    Permalink

    super CR et superbe sortie!!
    pour la prochaine sortie de nuit on sera tous au top niveau réglage éclairage grace aux conseils de Peewhy et d’Asterim

  • 14 mai 2011 à 23 h 17 min
    Permalink

    Merci les gars et la suissesse! sinon pour comprendre julop faut être aussi tordu que moi et çà c’est pas gagné…comme le dit renaud la prochaine sera meilleure donc it’s up to you pierrot, je te suis.

  • 16 mai 2011 à 13 h 16 min
    Permalink

    J’adore, le CR et la sortie bien sur ! 🙂
    Ouais ca aide d’etre present pour comprendre l’histoire. Faut viendre la prochaine fois ! C’est super qu’ils vous disent tous (Sortie validee par Gilou et approuvee par les B&B, Charlotte, Max, PY, Renaud, Fab, Sophie, Copa…)

Commentaires fermés.