Raid au Ventoux – jour 2

La journée commence par un bon petit déjeuner BIO généreux, agrémenté d’une confiture abricot à en faire baver d’envie bonne maman.

Le soleil brille, les oiseaux chantent, les garçons retrouvent leur âmes d’enfant et commencent une partie de freesby dans le pré de la ferme…


C’est donc péniblement que le groupe part vers 9h 🙂

Le groupe évolue dans un paysage « vignesque », vint ensuite la montée qui nous rappel rapidement que l’on est à notre deuxième jour de vélo.

Pendant que les filles s’entrainent dans une « épingle école » [Bourriquet®], les garçons nous montrent leurs talents de couturières.
En effet, l’infortuné pneu de Fab a fait une rencontre malencontreuse qui lui a déchiré le cœur. Quelque points de croix plus tard, le groupe repars (les filles, si vous avez des chaussettes à faire repriser, je peux vous communiquer les noms des As de l’aiguille).

 

 

Après un passage dans les magnifiques gorges de Toulourenc…

…commence ensuite la longue montée jusqu’au mont Serein (les raideurs étaient venu rien que pour le plaisir de pouvoir la faire à nouveau).

 

Après 600D+, le groupe s’accorde une petite pause repas.

Remarquez Manu en train de manger tel un romain. (Mais comment il fait ? o_O Est-il constitué comme nous ?)

Le groupe repart pour finir les derniers 400m ! Nous voila enfin au mont Serein, station de ski réputée dans le monde entier pour ses camions de pompiers et chasses neige high-techs.

Il commence à pleuvoir…la pluie commence à devenir humide. 😛

Le groupe se refugie dans le café du camping du mont Serein. Après avoir avalé chocolat chaud et café, nous décidons de ne pas faire le travers exposé qui risque d’être un peu trop glissant et donc dangereux. Fab nous trouve rapidement (et efficacement comme toujours) un plan de secours : une magnifique descente de 1000D- qui nous emmène au pied du petit village de Brantes.

Après un dernier petit portage « pour le fun » pour profiter du petit village pittoresque, nous arrivons enfin à l’auberge.

Après avoir douché vélo et corps, nous passons à table.

 

C’est le moment de déguster un repas caractéristique du coin… l’ardoise est rempli de mots mystérieux…

 

En effet, dans cette région isolée, les pommes de terre sautées sont servis sous forme de gratin de pâtes, et on mange des mets atypiques tel le Cabri ou la Caillette. (Si vous ne savez pas ce que c’est, la serveuse vous en dira plus)  😉

 

Parcours :
Malaucène, St Léger du Ventoux par les gorges du Toulourenc (GR91), Mont Serein, Brantes par le GR9.

Les chiffres :

????

Les Riders :

B&B, PY, Fab, Sophie,  Manu, Max, P*, Isa

 

Les Photos :

PY

Fab

Isa

2 pensées sur “Raid au Ventoux – jour 2

Commentaires fermés.