Le Chemin de L’Energie

Après le Chemin des Ecoliers, nous voilà sur le Chemin de l’Energie. Comme rando accessible (au alentour de +1000m à un rythme cool) y a plus dégueux ;-). Voyez plutôt la proposition de Sylvain :

  • +1050m avec navette
  • des paysages époustouflants
  • des névés et des lacs
  • le repas au refuge
  • 1400m de descente en sous-bois

Certe, le réveil très matinal en a effarouché quelques uns. Ceux qui sont venus, ont rapidement oublié ce passage délicat tellement c’était beau !

La journée commence par un groupage co-voiturage à Nice, rdv 6h00 direction St-Etienne de Tinée. Certains prennent un peu d’avance en partant du parking de Vens (la fameuse navette +350m).

On s’élève rapidement au dessus de St-Etienne de Tinée par la piste qui part du parking et ses rampes entrecoupées de respirations fort appréciées. Je ferme la marche avec guigui à une allure très tranquille, 11×34 et on mouline quoi :-).

Départ du PortageLe portage fini par arriver et déjà on remercie Sylvain pour le départ matinal et le gain de fraîcheur pour les prochains +400m.

Sylvain et Laurent courent comme des chamois. PY n’est pas en reste. Derrière c’est chacun son rythme et Sylvain n’hésite pas à retourner prêter main forte pour aider à boucler le portage.


Il nous reste 2 bonnes heures pour effectuer les 10km à faible déclivité du chemin de l’énergie et gravir au refuge. On est large. Le chemin a été entièrement nettoyé il y a peu de jours.

Et à chaque virage, on en prend plein les mirettes !

Quelques uns s’essayent à la traversé des névés. J’en aurais même une expérience rafraîchissante 🙂

Le lac du Rabuons est là, personne ne tente la baignade bien que nous soyons au mois de juillet…


Encore quelques pas et nous sommes au refuge. Apéro, charcuteries, crudités, omelettes, clafoutis aux myrtilles (des grosses myrtilles oranges connues aussi sous le nom d’abricots), café…

Il est temps de quitter les lieux sans trainer, le ciel se faisant plus que menaçant. Et rapidement quelques gouttes s’invitent rendant la partie encore plus joueuse. Ce qui ressemble à un début d’orage (on l’évitera) sème un peu le trouble dans l’organisation du groupe pour la descente.

Le sentier a été entièrement entretenu (herbe coupée, cunette d’écoulement refaite…). Nous croisons, tout le long et le plus courtoisement possible, un grand nombre de randonneurs/pécheurs qui eux aussi préféraient éviter l’orage.

On a quitté le refuge il y a à peine 40mn et un arrêt par le bar de St-Etienne de Tinée s’impose 🙂

Les photos de PY
La trace GPS par Sylvain sur vttour.
Du rab de photos bientôt en ligne

Une pensée sur “Le Chemin de L’Energie

  • 6 juillet 2010 à 20 h 32 min
    Permalink

    De cette rando, je retiens surtout le bon repas au refuge. A refaire a l’automne pour la tarte aux Myrtilles :mrgreen:

Commentaires fermés.