Le chemin des écoliers

Samedi matin, on est 6 à répondre présent pour la rando école proposée par Pierre* cette semaine.

9h30, la cloche sonne, on se met en file indienne. A l’appel, sont présents: Pierre alias Bourriquet, Susie alias Banana, Pierre* alias Asterism, Franco alias la piplette de Castagnier, Damien as himself et moi alias Peewhy.
Une fois à nos postes, le premier cours commence. C’est long, c’est monotone, mais c’est obligatoire. L’objectif est de gravir 600m de D+ en 5km par une piste. Avec Damien, on fait les fayots et on arrive en premier à la maison forestière.
10h30, c’est bientôt la récré, on finit tous ensemble les quelques mètres de D+ qu’il nous reste jusqu’au départ du sentier réhabiliter par l’ASCVTT et eco-sentiers.org et que le Conseil général a baptisé « Itinéraire supprimé ». 😛

On attaque ensuite le cours de maths. Aujourd’hui, c’est calcul mental. 1 lacet + 2 épingles = 3 virages, 50 épingles + 40 travers = 1 super descente. Les élèves sont plutôt dissipés, on mettra plus d’1 heure à descendre. Le temps de rater, de recommencer et surtout de prendre des images.

12h30, on est en bas aux voitures. Franco décide de sécher les cours de l’après-midi et Damien aurait bien aimé en faire autant mais finalement, il décide de repartir pour un tour.

C’est reparti pour la longue montée sur piste. C’est d’autant plus dur qu’on est déjà bien fatigué et que le soleil est au zenith. La piste rayonne de chaleur et nous brule le visage. Il n’y a que très peu d’ombre pour s’abriter alors on souffre.

On finit tout de même par arriver à la maison forestière vers 13h30. On se regroupe pour la pause déjeuner qui va durer un bon moment. Récupération, étirements, sieste, … vont rallonger la pause. On repart un peu avant 15h 😛 pour finir la deuxième ascension jusqu’au départ de la descente.

Les ateliers du matin portent leurs fruits et cette deuxième descente sera beaucoup plus rapide. Seulement 2 ou 3 regroupements et donc beaucoup moins d’images mais c’est dans ce rythme rapide que l’on va tous se régaler dans les successions d’épingles plus ou moins serrées. On est de retour aux voitures trop rapidement alors pour finir cette journée d’école, on file à Puget Théniers boire un coup.

Distance: 22km
D+-: 1240m
Tps: 5h10
Les photos:
– Celles de Pierre*
– Celles de Bourriquet: sophiaoutdoor.com
– Les miennes

4 pensées sur “Le chemin des écoliers

  • 28 juin 2010 à 14 h 00 min
    Permalink

    Ta rédaction, non, ton résumé est tip top Peewhy. Moi je mettrai 10/10 🙂

    Et puis j’ai pu tester mon joujou qui détecte l’affolement de mon coeur dès les 10m premiers de montées :-/

    Le pire c’est que pendant que j’agonise à 164, Astérisme qui me dit : « tu vois là c’est mon rythme cool de récupération… » Grrrr….. File Astérism, fiiiiile !!!!

    Sinon, les descentes sont trop bien, vivement les prochains cours.

  • 28 juin 2010 à 21 h 51 min
    Permalink

    Merci à tous les présents et pour le super CR Peewhy !
    On va bien se marrer quand le bêtisier va sortir – j’ai particulièrement insisté sur une série de deux épingles 🙂 qui sont passées toutes seules dans le flot de l’aprèm…

  • 28 juin 2010 à 22 h 39 min
    Permalink

    Je publierai quand même une petite série de photos « hors action », car pour le reste, y’a effectivement de quoi bien s’amuser après dérushage des vidéos HD. Certes, il faut faire un montage, et ça prend un peu de temps, mais on y arrivera bien 😉

    A noter que le jeune Damien en question, avec ses lunettes de Maverick, c’est mon fils, de passage dans la région 🙂

  • Ping : Le Chemin de L’Energie | ASCVTT

Commentaires fermés.