Glissades au Chauve

3 avril 2010 à 19:12

Sitôt roulé, sitôt publié. Voici le CR de la rando matinale de ce jour:

L’organisateur originel de la rando ayant eu peur des nuages, on se retrouve à 3 (Pierre*, Max, Pierre-Yves) au chapiteau de Colomars après avoir légèrement décalé l’heure de rendez-vous à 8h40 au lieu de 7h30 . L’objectif est de parcourir 2 des 3 spéciales de la Ronde du Taissoun 2010.

Pierre* un peu avant la baisse de Guigo

Après un peu de bricolage et de blablatage, on commence la rando en direction du Mont Chauve. La grimpette commence par de la route jusqu’à Aspremont, ca se passe bien mais je tiens tout de même à montrer de quoi je suis capable en finissant le nez dans le goudron sur une relance

On bifurque à droite sur un sentier en direction de la Baisse de Guigo qui débute par un poussage/portage malgré la tentative vaine de pédalage de mes deux compagnons. Peu avant la baisse, on roule de nouveau et on finit l’ascension jusqu’au fort par la route.

Le temps déjà bien menaçant tourne à la pluie sur les derniers lacets avant le fort et nous gâche la vue sur Nice et la mer. On s’abrite dans le fort quelques minutes, le temps d’avaler nos barres de céréales et on repart. On traverse le fort pour s’apercevoir que l’enceinte a été grillagée. On est obligé pour rejoindre le départ de la spé 2 de faire passer les bikes par dessus les barbelés. (avec précaution).

Le début de la spé est comment dire caillouteux et très glissant avec la pluie mais ca passe (enfin moi je passe à mon rythme, ca fait bien longtemps que je vois plus les autres). Un peu plus bas, on change de terrain pour de la terre bien collante qui change nos pneus en gros boudins lisses mais qui finalement rend la descente encore plus ludique car tout se passe en glisse.

Viens ensuite une longue portion plus ou moins plate sur le GR5 avant de plonger à gauche pour finir la descente par Zongo. Sur la fin de la spé, la pluie finit enfin par cesser et on fera le reste de la rando au sec. Pierre* et Max dans la spé 2

On remonte en direction de la spé 3 par la route. Le départ de cette spéciale est très sympa tout en terre avec une succession de virages plus ou moins engagés où il faut maitriser la glisse de nos montures. S’en suit des portions rapides et quelques coups de cul. On finit par 2 ou 3 épingles juste avant d’arriver dans le lit d’une rivière qui marque la fin de la spéciale.

Le retour sur Colomars se fait par des rampes goudronnées bien pentues puis par la route. Au chapiteau, on se rue sur le tuyau d’eau pour enlever les quelques kilos de boues accrochés à nos vélos.

Voilà, 12h20 c’est plié, on rentre sur la côte après cette belle matinée où l’on a parcouru à peu près 28km pour un dénivelé approchant les 1000m. Pour les chiffres exacts, il faut demander au GPS de Max qui a tout enregistré .

Encore merci à Pierre* d’avoir fait le guide sur cette rando.

  • Mes autres photos sont
  • Les photos de Pierre* sont

Laisser une réponse

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>