Pic de Courmettes

“Sea, snow and sun” pour cette classique hivernale. La descente du Pic de Courmettes est validée, un vrai régal.

En cette très froide (températures largement négatives) mais ensoleillée journée, étaient présents Jj, Max, Pierre et moi-même.

Nous partons de Courmes et empruntons le GR51 jusqu’au Plateau de Saint-Barnabé. Le sentier technique, habituellement assez ardu, est rendu encore plus difficile par le givre glissant.

Un portage dans la poudreuse, entrecoupé de quelques phases de pédalage, nous mène au Puy de Tourrettes. Le panorama y est déjà splendide.

Nous atteignons le Pic de Courmettes après une première descente cassante et un nouveau portage. La position avancée et dominante du Pic nous offre une vue à 360° sur une grande partie du département, notamment l’ensemble du littoral. Nous en profitons pour casser la croûte, abrités du vent dernière une petite ruine.

La descente sur le Pic de Courmettes est superbe, plongeant d’abord sur la mer le long d’une voie romaine magnifiquement ouvragée avant d’entrer dans une chenaie et sa trentaine de lacets nouvellement aménagés et très très serrés (Rémy apprécierait).

Du domaine de Courmettes, nous revenons sur le Plateau de Saint-Barnabé par une piste traversante et un dernier portage aboutissant à la Baisse. Nous traversons ensuite le plateau jusqu’au Pré Royer, en passant par le hameau et la Combe du Suy.

Nous attend un morceau de choix, la dernière descente sur Bramafan, toujours aussi agréable avec ses lacets rapides et faciles sur lit de feuilles mortes. Nous la ferons d’une seule traite.

Il nous ne reste plus qu’à rejoindre la route par le GR51 puis Courmes.

Parcours : Courmes – Plateau de Saint-Barnabé par GR51 – Puy de Tourrettes – Pic de Courmettes – Domaine de Courmettes – la Baisse – Saint-Barnabé – Combe du Suy – Pré Royer – Bramafan – Courmes

Trace GPS sur VisuGPX

Statistiques : 31 km, +/- 1.290 m, 6h30

Albums photo : Jj, Max, Pierre et Sylvain