Demain dès l’aube…

Je partirais. J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.

Un test pour le « raid roots » lors d’une rando crépusculaire.

Cela a commencé avec l’idée d’aller tester sac et sur-sac pour une nuit à la belle étoile en prévision d’un « raid roots ».

Les journées étant longues, cela nous laisse le temps de monter jusqu’aux 1100m sous le radome la veille au soir et de partir à l’aube pour une rando qui nous mène jusqu’à notre journée de travail.

Avec El Prez Fab, toujours partant, nous montons à 20h depuis Roquefort par la route sur laquelle nous croiseront presque plus de biches que de voitures 🙂

Pour nous accueillir sur notre lieu de bivoiac, un patou, seul. Tout heureux de trouver un peu de compagnie, il ne va pas nous quitter jusqu’au milieu de la nuit.

En milieu de soirée, alors que nous nous sommes installés dans une suite avec vue mer et ciel panoramiques, c’est Jacques des Frappés qui nous rejoint en voiture.

Et plus tard dans la nuit, après avoir bien mangé et un peu tricoté, c’est Yann et Antoine qui nous rejoignent en vélo. Le ciel c’est dégagé laissant apparaitre la voie lactée.

Dodo tout le monde.

5h00, la nuit a été courte mais pas si difficile. Le jour se lève déjà et le soleil va bientot pointer son nez. Après un petit dej sommaire, Fab, Jacques et moi partons pour un tour de chauffe vers le radome.

Un peu après 6h00, nous retrouvons Yann et Antoine qui finissaient leur nuit ainsi que Patrick et Gwen venus nous rejoindre histoire de nous donner quelques leçons de style.

Tout le petit monde, ouais 7 riders à 6h du mat avant une journée de boulot, attaque la Spé 2 puis la Spé 4 du Rallye Enduro de Roubion du Bar sur Loup.

Passage par Chateauneuf, liaison vers le bois de Roquefort et nouveau terrain de jeu dans la Vanade pour finir à Villeneuve-Loubet.

Arrivée comme prévue à 8h30 avec une petite descente en rab vue qu’aux 2/3 du parcour toujours aucun pépin technique n’était à déplorer.

900m de descente sur sentier pour se mettre de bonne humeur !

Côté test : « nuit roots » à 1100m d’altitude par temps sec à 12C. Un sac confort +3C/+8C était parfait. Le sur-sac était optionel cette fois (mais pas pour plusieurs jours) et le ciel étoilé faisait oublier le terrain très rocailleux. Cela dit un petit tapis de sol aurait etait appréciable pour isoler thermiquement.

Et voilà le dilemme : Comment va t’on faire pour tenir dans 30L/10kg, un sac, un sur-sac, un petit tapis de sol, un vêtement chaud et imperméable, un t-shirt, un strict minimum d’hygiène, quelques outils … et de quoi nourrir un estomac sur pattes qu’est l’enduriste en VTT ?

3 pensées sur “Demain dès l’aube…

  • 27 juin 2009 à 10 h 04 min
    Permalink

    Sympa les photos nocturnes, mignon le patou, cool les lumières du matin, chouette expérience, sinon vous avez bien pédalé quand même pour être allé faire 2 spéciales à Roubion 🙂

  • 27 juin 2009 à 13 h 03 min
    Permalink

    Tout est dit, trés joli CR, trés belles photos.
    Bravo Pierre.
    Vivement le raid "roots" 🙂
    Allez une ptite anecdote quand même.
    Pierre en préparant son lit et se demandant s’il devait laisser son T-Shirt à sécher dehors:
    "-Elle arrive quand la rosée, à quelle heure çà mouille ?
    -Cà dépend Pierre, çà dépend … :-)"

  • 27 juin 2009 à 22 h 04 min
    Permalink

    >"-Elle arrive quand la rosée, à quelle heure çà mouille ?
    -Cà dépend Pierre, çà dépend … :-)"

    …. et la vache qui fait le lait, elle fait le beurre aussi ? ;-D

    En tout cas c’est top, ça donne envie d’y tester. Allez, la prochaine fois que vous faites je viens ! Si, si.

    Euh, Fab, t’est arrivé à quelle heure au bureau ????

Commentaires fermés.