Les galériens entrent en Trans’

Transvésubienne 2009

Rarement course VTT n’aura autant fait parler d’elle ! Cette 21ème édition de la célèbre, ultime et légendaire course VTT d’endurance éveille les superlatifs. Après une édition 2008 noyée dans une météo exécrable et un parcours raccourci pour des raisons de sécurité, l’évolution du matériel et de l’entrainement des pilotes incitaient à une évolution « à la hausse ».

Pour la première fois, celle-ci se joue à guichets fermés deux mois avant le départ, avec quelques grands noms comme Julien Absalon et Nino Shurter, respectivement, s’il faut le rappeler, médaille d’or et médaille de bronze aux récentes olympiades, enfin et surtout, elle revient aux origines de sa légende, avec le retour du parcours historique entre la Colmiane et Nice Baie des Anges en passant par le Brec d’Utelle, les monts Cima et Chauve, le Paillon (et une voie routière en tunnel) jusqu’aux galets de la Promenade des Anglais. 86km, 3000m de dénivelé positif, 4500m de dénivelé négatif…

Parcours Trans 2009 Le club, quasiment né à l’époque de la première édition, a été présent épisodiquement sur cette épreuve.

Pour ma part, j’ai participé aux éditions 98 (classement établi sur le gros prologue du samedi, la course ayant été annulée pour l’unique fois de son histoire pour cause de météo dangereuse) et 99 qui passait alors pour la dernière fois par le Brec. Un souvenir impérissable, heureux, et douloureux.

2009 : certains membres se sont émus de l’évolution croissante du dénivelé positif de nos sorties, mais c’était pour la bonne cause ! Il s’est formé un groupe de guerriers, rejoints récemment par deux nouvelles recrues, et qui propulsent l’ASCvtt au rang des clubs les plus représentés avec pas moins de 7 inscrits : historique !

Les voici par ordre de dossard respectif :

  • Themelch (119)
  • Shostag (260)
  • Laurent (304)
  • Astérism (319)
  • EasyRider (335)
  • Thierry (339)
  • Max (492)

Après avoir enchainé de très nombreuses sorties depuis le début de l’année (voir les nombreux comptes-rendus récents), malgré des conditions pas toujours favorables (neige, froid, pluie), et aligné un bon paquet de milliers de mètres positifs et négatifs, parfois en portage, ils semblent tous prêts, au moins dans leur corps 😉 Reste maintenant à profiter de ces derniers jours pour réviser entièrement le biclou, et surtout garder le contrôle de la tête jusqu’à dimanche 31 mai 7h00 !

Car c’est maintenant que ça cogite dur. Les portes horaires et le parcours définitif ont été publiés, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne portent pas à la rêverie bucolique ! On hésite encore entre deux pneus, entre tube gel et fruits secs, comment s’habiller, restera-t-il beaucoup de neige, combien de chambres en secours, en garder pour le Cima et le redoutable Chauve, la double traversée du Paillon aux genoux est-elle mesurée par un grand, le temps sera-t-il caniculaire, y aura-t-il des toilettes avant le départ, etc. 🙂

Quant à Banana et moi, nous devons travailler notre feuille de route pour être partout à la fois et au bon moment pour les photos et encouragements, pfff, j’ai déjà la boule à l’estomac moi 😉

Et le matin du départ, après le « Voir Venise et puis mourir » de Laurent, vous pourrez vous répéter à voix basse la célèbre citation du grand chef Cheyenne dans Little Big Man

C’est un bon jour pour mourir…

(en fait, ce jour là, il meurt pas 🙂 )

15 pensées sur “Les galériens entrent en Trans’

  • 23 mai 2009 à 9 h 32 min
    Permalink

    Bel article !
    Bonne chance à tous,

    Florent (dossard 200)

    MDR "y aura t-il des toilettes avant le départ"

  • 23 mai 2009 à 16 h 56 min
    Permalink

    Damned en voila un article qui donne envie de les encourager nos valeureux guerriers.
    Je voulais organiser un comité de soutien avec pom pom girls et tout et tout. Malheureusement, grosse déception, je suis en Champsaur ce week-end la et ce sera sans moi.
    Pierre et Susie tiennent déjà le bon bout, j’imagine qu’il vont suivre ça en moto, c’est bien pratique pour approcher les bons spots.
    A + Marc

  • 23 mai 2009 à 21 h 41 min
    Permalink

    Bon ben tout est dit, il n’y a plus qu’à la terminer cette fichue Transvésubienne. Au fait, plus une once de neige sur le travers des Deux Caires (j’étais en face aujourd’hui), moi je préfère …

  • 24 mai 2009 à 7 h 20 min
    Permalink

    Bon, j’ai commandé le même soleil qu’aujourd’hui pour le week-end de la Trans. Je ne sais pas si on l’aura, vu que j’en ai discuté avec l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’Ours de Berlin, Palme d’Or, Mostra de Venise et puis mourir.

  • 24 mai 2009 à 21 h 35 min
    Permalink

    Pierre, tu as tout dit, de plus en l’ayant fait plusieurs fois tu es bien placé pour en parler. Si la forme physique, les problème mécaniques, la météo,…
    bon et bien cela fait beaucoup de si. En gros il ne nous reste plus q’à pédaler jusqu’à la mer.

  • 24 mai 2009 à 22 h 08 min
    Permalink

    @Astérism : très sincèrement, on vous souhaite pas le "même" soleil qu’aujourd’hui ! Incidemment, nous avons (très copieusement) déjeuné à l’Auberge Utelloise aujourd’hui (avec Sheen, de retour au club !), et pour digérer les raviolis, sommes montés (en voiture) à la Madone… Eh bien, le soleil y était difficilement tenable là-haut, alors qu’on s’y pèle le jonc en temps normal, une vraie fournaise !

  • 25 mai 2009 à 10 h 50 min
    Permalink

    Avec du soleil, le portage entre le Cros d’Utelle et Levens s’appelle "le four" et il merite plutot bien son surnom 😉

  • 25 mai 2009 à 10 h 53 min
    Permalink

    @Pierrot, en 2003, on passait par le Brec aussi, m’en rappelle tres bien 😀

  • 25 mai 2009 à 11 h 00 min
    Permalink

    @Gilou : Ouaip, à la 3ème ou 4ème marche du portage, juste après le pont du Cros, je me suis assis 10 minutes à l’ombre de la végétation et à la fraicheur de la Vésubie, pour mon premier coup de chaud ! Pour le Brec en 2003, je savions pas, ils ont tellement tous l’air de dire que c’était y’a si longtemps 😉

  • 25 mai 2009 à 11 h 31 min
    Permalink

    C’est sur qu’on va mourir …. mais c’est une metaphore … enfin, j’espere !!!
    Dans la foulee on pourra reviser "l’enfer c’est les autres" … non c’est la TransV mais le paradis sera au bout … de la Prom .
    Laurent .

  • 25 mai 2009 à 11 h 38 min
    Permalink

    @Laurent :
    Le dialogue intégral dans Little Big Man (chacun y mettra ce qu’il voudra) 😉

    – Peau de la vieille hutte : Avance et viens te battre ! C’est un bon jour pour mourir ! Merci de m’avoir fait un Être humain ! Merci de m’avoir aidé à devenir un guerrier ! Merci pour mes victoires et pour mes défaites ! Merci de m’avoir donné la vue, et de m’avoir rendu aveugle pour que je voie plus loin ! Tu fais toutes les créatures et tu les guides dans leur chemin, Ô Grand Père ! Et maintenant, tu dois faire retourner les Êtres Humains au silence, ils marcheront bientôt sur une route qui ne conduit nulle part. Je vais mourir tout à l’heure, à moins que la mort ne lutte contre moi. Aussi je te demande pour la dernière fois de laisser opérer mon ancien pouvoir, laisse-moi me reposer. Prends soin de mon fils, garde le toujours de la folie.
    – Jack Crabb [cinq minutes plus tard] : Grand-père ?
    – Peau de la vieille hutte : Je suis encore dans ce monde ?
    – Jack Crabb : Oui, Grand-père.
    – Peau de la vieille hutte : C’est bien ce que je craignais… C’est vrai, parfois la magie réussit, et parfois ça ne donne rien…

  • 25 mai 2009 à 11 h 59 min
    Permalink

    Au secours mais y a pas que Laurent qui a un pb je vois!!!! Bon et pour sortir un peu de cette métaphysique, question aux guerriers de la première heure ça donnait quoi le deniv en l’an pépin? 😉 et le déb des vtt?

  • 25 mai 2009 à 22 h 29 min
    Permalink

    bravo pour la prose bourriquet et merci à toi et banana de prendre sur votre temps libre pour venir nous supporter…
    Je pense aussi que les choses vont se corsés à partir du pont du cros et le cagnard, notre compagnon pas du tout virtuel cette fois ci, va faire très mal (j’ai déjà une petite pensée pour astérism et son armure de gladiateur smile.png)…
    Et selon, j’attendrais pas le paillon pour la baignade: la vésubie ira très bien…
    En ce qui me concerne, je me sens bien et j’ai hâte d’en découdre avec les éléments, de me fondre dans cette marée de vttistes venant de tout horizons, avec leurs motivations diverses et variées, retrouver les personnes que j’apprécie car c’est aussi çà la Trans: c’est une aventure humaine. Et puis j’avoue que j’aimerais bien voir l’Absalon de près…
    Ceci étant cette année je serais plus "dans la compétition", et j’vais essayer de tout donner pour faire le meilleur résultat possible (finir est déjà un résultat smile.png)…
    demain le bike part en révision ultime, mais j’ai déjà changé et régler pas mal de trucs avec notamment aujourd’hui le montage de mon nouveau train de pneu (HR 2.35 ST + ranchero 2.0): oh la vaaaaaache comme ils sont petiots (jm’en rappelais plus fichtre), çà va me changer du gros FA et du Xmark … je vais avionner avec çà smile.png
    bon voili voilou, je vous souhaite en tout cas une bonne TV et j’espère que l’on se retrouveras tous à l’arrivée sur la baie des anges devant une bonne mousse(pour un bain de minuit smile.png smile.png)

    @charlotte: jadis dans des temps immémoriaux (1988 1989) les Devi et cie faisait à peu près le même parcours en tout rigide, alors nous avec nos tout mous on joue pas dans la même cour…

  • 26 mai 2009 à 7 h 48 min
    Permalink

    Admirateur du club et de votre blog, juste un petit coucou pour dire aux guerriers de la ASVTT que je leur souhaite le meilleur du meilleur pour cette mythique transvesubienne.
    ps : je serai au village à nice

  • 26 mai 2009 à 8 h 05 min
    Permalink

    pardon j’ai oublier le C lol : ASCVTT

Commentaires fermés.