Le Mont Férion, C’est tout vue !

Quand Laurent propose le Mont Férion en mode “pauses de sustentations”, c’est tout vue : un balcon sur l’enfilade des baies de Menton à St-Tropez auquel on accède par de longs portages et d’où l’on descend par des passages bien techniques. Un morceau choisi, dans le style.

Il parait qu’à la TransV il y a du portage… alors nous sommes monté au Mont Férion essentiellement par les portages. Ah, nous avons tout de même fait une centaine de metres sur le vélo quelque part entre Plan d’Arriou et le haut de la piste, le moins possible.

Arrivé aux 2/3 de l’ascension, le berger nous fait un mauvais coup, un coup vaches. Des trous et des bouses de partout. Vas retrouver le sentier au milieu de tout ça !

Bon, après une petite hésitation, nous finissons le portage pour arriver à la piste.

Suit la descente technique par l’ouest du Férion. Les premiers metres sont une série de belles épingles dans la pente et dans la roche. Puis, tant que nous étions dans le coin, le Cima avant de regagner Aspremont.

Dans ce CR nous ferons l’impasse sur la série des malheurs de Laurent…

Vous n’avez rien compris à cette sortie ? Mais si, c’était avec des “pauses de sustentations”.

Participants : Laurent (GijO), Max (bien qu’absent des photos, trop loin devant !), Astérism