Le Ferion, c’est tout bon…

Le Férion semble un bon terrain d’entrainement pour la Trans qui se déroule dans 1 mois. Surtout avec la neige qui est encore toute proche….Laurent-mine d'Eguisse

Au départ de Levens, démarrage par une grosse montée à froid qui se termine vite par un portage en direction du Col du Fuont Blanca. Petit travers en direction de la balise 456 puis début de la descente très technique sur les premiers mètres ( passages de blocs) mais tout cela s’améliore rapidement en laissant place à des petits enchainements rapides pleine pente.

Mercantour sous la neige

Après 1 bon kilomètre sur le bitume les affaires reprennent à la balise 461 avec un bon 500-600m de portage en direction des anciennes mines d’Eguisse avec un beau passage sous une cascade (pas très rare en ce moment avec toute l’eau qui tombe…)

thierry-cascadeLaurent-cascade

Après une petite montée sur piste en direction de la baisse de la minière pour récupérer un peu, nous entamons la descente (b.206 -205 et 204) direction Coaraze. Il est midi et il est grand temps de recharger les batteries (non pas celles des vélos) avec un petit casse croute en terrasse sous les oliviers. Nous repartons par un petit bout de route que nous quittons à la balise 210.

La piste va vite se transformer à nouveau en portage, un bon 400m de D+, et la chaleur commence à être bien présente. L’ arrivée au col de Rossa, remontera vite le moral des troupes. Le reste et bien que du bon avec tout d’abord la descente sur le Col du travail puis sur Ste claire. Cette dernière est particulièrement propre pour le coin (sans trop de cailloux) ce qui est plutôt exceptionnel du côté du Férion.

Quelques chiffres:
+- 1800m
40 km avec pas loin de 7-8km de portage
0 crevaison (c’est un miracle pour nous deux…)

Une pensée sur “Le Ferion, c’est tout bon…

  • 7 mai 2009 à 21 h 51 min
    Permalink

    Bravo les gars, en plus vous avez pris du temps pour immortaliser la sortie 😉

Commentaires fermés.