La Verdon-ite aigue c’est incurable

Le verdon en Vtt c’est tip top

Souvent il est bon de s’expatrier.

Souvent il est bon d’aller fouler d’autres contrées pour s’apercevoir qu’elles regorgent aussi de nombreux joyaux de la nature qui en ferait rêver plus d’un.

Souvent il est bon de communier avec les éléments et notamment l’eau turquoise propre à certains canyons. Toujours il est bon de participer aux randos proposées par Maitre JJ 🙂

Et c’est au hasard de l’une d’entre elles que nous nous sommes retrouvés à 9 bikers – Charlotte, Banana, JJ, Astérisme, Laurent, Thomas, Jacky, Sylvain (Shostag sur 1001s), easyrider – au départ de Trigance, petit village situé rive gauche du Verdon, pour une randonnée découverte en boucle dont les points de passage sonnent bien : la Colle – la Cornuelle – la Bastide Neuve- Entreverges – Soulliès- Crête de Casseyere – Belvédère de Rancoumas – la Ferraja – Pont du Tusset – Point Sublime – Rougon – Barre de l’Aigle – Pont de Carajuan (merci shostag 😉 )

La première partie se fait sur le bitume pendant un temps certain, tout à la grimpette, ce qui nous permet de chauffer les cuissots et de s’apercevoir que finalement on peut ôter une couche (le haut bien sûr 😀 ). On entre dans la forêt où les petits arbustes vous chatouillent et vous griffent les guiboles, mais le plaisir de rider ensemble sur des sentiers que l’on cherche parfois, et que l’on découvre au dernier moment, est bien là. Parfois même certains comme le Laurent tente des chemins improbables 😀 .

Après un passage à travers un grand près herbeux nous amorçons une descente d’abord sur piste puis sur sentier qui nous mène au Belvédère de Rancoumas: une vue magnifique et impressionnante de verticalité sur le canyon et l’eau turquoise y coulant.
Un coin où il est bon d’avoir un apn où un quelconque moyen d’immortaliser la scène.
Un coin où les uns en profitent pour s’alimenter un shuia et contempler le panorama qui s’offre à eux.
Un coin où certains jouent avec le vide.
Eh oui, unfortunately, il faut remonter ce que l’on vient de descendre isn’t it les géraldines? mêmpômal (des vraies guerrières 😀 ). Les mâles eux (enfin surtout les Tvistes), ayant fait le plein de testostérone au p’tit dèj, se testent, se jaugent…

Mais nos nos bikeuses le savaient, après la souffrance il y a toujours la récompense et quelle cerise 🙂 : une descente très longue, technique avec de belles épingles bien serrées, des marches, des racines…tout comme chez nous quoi 😉 Une descente que Thomas ne pensait peut être pas envoyer mais que, émulation oblige, il a réussi a dompter avec son p’tit X-Control. Une descente où il n’est pas bon de mettre la pression à son précédent, n’est ce pas Banana …toujours son smile 😉 Une descente où, pendant que la charlotte et la banana passaient les épingles avec une facilité déconcertante, et que les sylvain, Laurent et consorts lâchaient les freins pour retrouver la bonne adrénaline, l’ouvreur, le spicy -descender, le JJ découennait son dérailleur sur une grosse branche 🙁

La descente se termine en apothéose avec l’arrivée sur le très joli pont de pierre, le pont du Tusset qui enjambe le verdon: What a beautiful sight and what a high flow!!! c’est d’ailleurs là que nous décidons de faire la pause casse croute et d’essayer en vain de réparer l’XTR de JJ…

Sur le portage suivant, après que sylvain et Laurent aient fait leur bourriquet aux profits de nos deux géraldines (j’aime bien ce mot 😉 ) c’est au tour du Blur Lt marron d’avoir des soucis; eh oui Banana a les fesses qui tombent 😀 sa gravity a rendu l’âme et ne veut plus rester en position haute 🙁 C’est donc avec regrets que nous voyons JJ, Banana puis Charlotte par solidarité, partir par la route jusqu’au voitures…

Dorénavant les GO sont astérisme et son compagnon virtuel, et Sylvain… les 6 rescapés montons au village de Rougon via le point sublime que nous accédons par une zone free ride puis, après renseignements pris auprès d’une gentille villageoise accédons au lieu dit les vautours, via une pistasse où astérisme lâche les chevaux mais ou sylvain et moi décidons de ne pas trop en montrer à nos futurs adversaires 😀 LOL

Vient ensuite la descente billard comme dirait Laurent: un descente très rapide en sous bois, pas piègeuse et qui nous amène au magnifique pont de carajuan…en core un pont en pierre enjambant le verdon et ses méandres en amont….la suite est moins plaisant car elle se fait sur une longue piste montante où une fois n’est pas coutume Astérisme lâche les watts suivi de près par Thomas….un peu de bitume plus loin nous rentrons à Trigance où nous allons nous abreuver au bar du village…

Voilà encore une bien belle rando et j’ai été ravi de rider et de partager ces moments privilégiés avec vous …. Un bon p’tit groupe 🙂

Stats : 35.5 km, 1500D+

Claude Canolle

easyrider

...et aussi http://picasaweb.google.fr/easyrider0683... Grâce à vous et nos belles virées dans nos belles montagnes.