Am singing in the rain

CR édité par notre guide du jour Francis, photos prises par Banana la photographe bucolique parce que Bourriquet n’a pas son appareil ce jour là.

Le temps est à la pluie mais nous ferons la première descente d’Entraunes en passant par la Clue du Chaudan au sec. Montée au Col des Trente Souches avec un petit passage très aérien et arrivée au Col sous une légère pluie.

Au départ du Col des Champs (2045m), nous sommes huits participants (Pierre, Susie, Marc, Max, Francis,Gilou, Charlotte, Thierry).

Grand travers jusqu’au Pas de Trotte (2132m) sous un orage très, très menaçant et un vent violent au milieu des Edelweiss.

Nous entamons la descente sur les marnes noires de la Cime de Chamoussillon (2158m) au sec.

Ce qui devait arriver arriva, l’orage éclata en pleine forêt et la descente jusqu’à la bergerie de l’Alpe fût moins rapide que prévue ; de nouveau le soleil jusqu’à la route balise 125 et nous sommes allés prendre un pot au camping du Martinet en attendant la navette.

Les photos zissi

5 pensées sur “Am singing in the rain

  • 27 juillet 2008 à 20 h 14 min
    Permalink

    Trrrrooooooooooooooooooop bien !! enfin surtout la fin en sous-bois 😀

  • 27 juillet 2008 à 22 h 07 min
    Permalink

    Bien, sauf le temps visiblement pas top; Vous avez loupé un bout de descente sympa en attaquant sous la cime de Chamousillon (sans y monter) par la piste quadérisée et très caillouteuse.
    Le camping du martinet c’est ou ? c’est le prieuré ?

  • 27 juillet 2008 à 22 h 26 min
    Permalink

    Suzette, t’as fait de superbes photos !

    Et rien qu’à voir la liste des participants, j’imagine que c’est pas la pluie qui aurait pu affecter la bonne ambiance 🙂

  • 27 juillet 2008 à 23 h 12 min
    Permalink

    En fait de pluie, à peine l’averse commençait que le soleil arrivait aussitôt derrière, et comme ça toute la journée. Ambiance excellente bien sûr, même si Charlotte va devoir remplacer Max pour les crevaisons à répétition 🙂 Deux descentes que j’ai trouvées magnifiques, et la confirmation que les grands travers "freeride" sont moins rentables que la piste vallonnée 😉
    @jj, tu veux dire qu’il fallait monter à la cime ? Et oui, c’est le camping du prieuré, apparemment très sympa.

  • 28 juillet 2008 à 10 h 59 min
    Permalink

    Eh oui, il eut fallu attaquer directement du sommet; En free ride sur la crète, ainsi tu arrive plus haut dans les strates de marne grise avec des petits sauts deci dela. Le sentier balisé ayant été élargi pour le quad du berger (c’est son boulot, donc respect) il est devenu pas terrible. Le Prieuré est un excellent camp de base pour rouler (ou autre) dans le coin.

Commentaires fermés.