eco-sentiers : l’AS Cagnes VTT et 1001sentiers.fr s’engagent pour une pratique responsable du vtt

eco-sentiers.org

En 2005, prenant conscience de la fragilité de notre terrain de jeu, et de l’importance de notre patrimoine de sentiers, plusieurs vététistes de l’AS Cagnes VTT ont décidé de réfléchir à des actions concrètes pour ne plus être seulement consommateurs d’espaces naturels, mais également acteurs responsables dans leur pratique.

Historique

Depuis les débuts de l’AS CAgnes VTT, l’esprit de nos membres a toujours été orienté vers les valeurs essentielles de notre sport à travers le respect de la nature et de nos sentiers. Nous sommes avant tout des vététistes de montagne, ou “enduristes” pour reprendre un terme dans l’air du temps.

En 2006, nous sommes le premier club VTT Français affilié à l’IMBA, la fédération internationale de Moutain Biking qui milite activement pour la sauvegarde ou la création des sentiers et leur utilisation harmonieuse avec les autres usagers. Dans le même temps, les premières démarches concrètes sont entreprises pour contacter les collectivités et les administrations afin de démarrer un premier projet de réhabilitation de sentier, du côté de Puget-Théniers.

réhabilitation Roubion

Ce projet n’a finalement pas abouti. Mais il nous a permis de prendre conscience des obstacles qui pouvaient se poser, de la difficulté pour un petit club de faire bouger les choses, notamment en terme de crédibilité par rapport au Conseil Général, quand ce dernier est déjà en relation avec le comité départemental FFRP (Fédération Française de Randonnée Pédestre, devenue FFR depuis peu).

En 2007, nous ne renouvelons pas notre cotisation à l’IMBA, sans doute trop prématurée et un peu trop éloignée de nos spécificités locales. Mais nous ne délaissons pas pour autant cette association, auprès de laquelle nous nous rapprocherons un jour à nouveau, mais cette fois avec une expérience du terrain, les réalisations probantes de quelques projets, et une structure plus forte.

Entre temps, notre petit groupe d’enthousiastes poursuit sa réflexion avec David, notre “monsieur CG06”, et étudie les différentes stratégies possibles pour démarrer un mouvement fédérateur qui s’étende sur toute la région, et pourquoi pas plus tard, sur tout le pays.

Fin 2007, nous ouvrons la discussion sur le forum vtt le plus actif des Alpes-Maritimes, 1001sentiers.fr, à travers lequel nous pouvons confronter nos idées et prendre la température des vrais pratiquants. Très rapidement, nous percevons un engouement potentiel, à travers un esprit résolument tourné vers les questions environnementales et la gestion de l’image de notre sport auprès des autres usagers des sentiers.

Début 2008, il devient de plus en plus clair qu’il est nécessaire de fédérer les pratiquants et les clubs autour d’un projet global, de façon à constituer un interlocuteur valable vis-à-vis des autre acteurs (CG06, FFRP, FFC, ONF, communes…).

C’est de ce constat qu’est née l’idée du projet “eco-sentiers : le vtt pour l’avenir des sentiers” qui a pour ambition dans un premier temps de proposer une charte du vététiste ainsi qu’une démarche d’éco-veille, à l’image de ce qui existe déjà chez les randonneurs pédestres, puis dans un deuxième temps de devenir un acteur reconnu pour des projets de réhabilitation de sentiers, ainsi que pour l’intégration harmonieuse du vtt parmi les autres usagers de la montagne et des sentiers.

Pour suivre ce projet, et même y participer, rendez-vous sur eco-sentiers.org le 18 février pour la mise en ligne du site web interactif !

accueil eco-sentiers.org