ASCVTT, arsouille, jour et nuit

Depart
Prenez un Prez qui fait du ski de rando, un . Pierre . pour motiver tout le monde, un Thierry qui vélotaff, et un Pierre* volontaire. Passez le tout dans le shaker et vous avez 2 équipes de lucioles prêtes à l’arsouille pour le relais VTT de nuit des Jeux de Sophia.

Passage de relais Thierry PierrotAu soir de l’événement, il y a pas mal d’insectes photophores aux mollets bien galbés (et rasés ;-). Le tandem du Team Mercantour abonné à la première place depuis 4 ans, un binôme 1001 sentiers, l’équipe Vergier….

Comme d’habitude, le tour de reconnaissance se fait à moitié de nuit. Suffisamment noire pour voir la lampe de notre Prez péniblement diffuser du orange – signe critique d’une batterie qui se meurt. Le premier tour, malgré un départ bien placé, ne sera pas des plus sereins.

Thierry lui, empêtré dans la mêlé du départ, se bat comme un diable pour afficher une deuxième place au premier passage de relais. Pierrot est déjà parti depuis 40 secondes quand Fab arrive (6ème) quasiment sans éclairage : « j’ai failli me tuer 3 fois ».

El Prez à fond Au deuxième relais, Fab, équipé d’une batterie chargée (on dit : merci Gilou), dévide sa frustration directement dans les pédales et clôt le 3ème tour en 15mn 5s ce qui fini de remonter l’équipe à la 2ème place.

Ensuite, c’est presque la routine. Les équipes conservent leurs places sans grande difficulté pendant les 3 tours suivants.

L’équipe Camus a eu le temps de prendre 7 minutes d’avance et de conserver sa place attitrée. Pas de seau d’eau froide. L’équipe du Prez finit donc 2ème, 2 minutes devant un Vergier en petite forme, suivi de près par notre équipe . Pierre . et Thierry.

Podium

L’année prochaine on se cotise pour fournir un éclairage correct à Thierry et assurer aussi à ce binôme une marche sur le podium, qu’il mérite.

Temps de passage

Une pensée sur “ASCVTT, arsouille, jour et nuit

  • 21 juin 2007 à 22 h 25 min
    Permalink

    C’est clair (enfin pas tout à fait la nuit ) je vais investir dans de l’éclairage sérieux. Moi je vous dis c’est pas facile de rouler en vtt quand on voit rien et hop le caillou je l’avais pas vu et hop la racine….

Commentaires fermés.