Dimance 3 septembre : Les Buisses – Saint Sauveur – … Les Buisses

Soleil, ciel bleu, épingles, en boucle 😉

En guise de CR, Voici le message de Fabienne sur la mailing list du club

Hello, Un grand merci à Eric pour cette balade!
On s’est retrouvé à 4: Caro, Max, Eric et moi 🙂

Temps couvert au départ de Nice mais arrivés sur Roubion un grand ciel bleu
Au programme: un festival d’épingles (une super progression de Caro en la matière tout au long de la journée…), des singles bien étroits (j’ai encore fait un crash test dans le ravin…
Suite à ca Eric m’a fait remarquer que mes pneus était bien trop gonflés. Je crois que c’est le manomètre de ma pompe à pied qui foire et du coup je roule surgonflé depuis un bon mois… D’ou ma trajectoire approximative au moindre caillou…)
Des montées, des descentes et même du bitume pour la fin (c’est ma faute arrivés à la voiture à St Sauveur j’ai eu l’envie de remonter à Roubion en vélo… Et du coup tout le monde s’est senti obligé de suivre).
Une bonne montée qui durera près de 2 heures sous la chaleur (ce qui n’empêchera pas Eric de prendre un chocolat chaud pour trinquer avec nos bieres après la rando…;) ), mais avec en haut un grand sentiment de satisfaction personnelle 😉 (comme quoi un LP160 c’est polyvalent finalement ;))
Très contente d’avoir rencontré Caro et Max, et j’espère qu’on pourra très prochainement aller rouler après le boulot dans la Valmasque 🙂 A + Fafa

4 pensées sur “Dimance 3 septembre : Les Buisses – Saint Sauveur – … Les Buisses

  • 4 septembre 2006 à 10 h 39 min
    Permalink

    Nous avons commencé la journée par la boucle du Puy.
    Enfin plus précisément nous avons commencé par essayer faire un petit coucou à Joelle bien occupée par les VTTistes venus acheter les presque derniers forfaits de la saison (fin le 17/09 je crois).
    Puis nous sommes allés au télésiège pour voir Patrick des Montagnes qui finalement travaillait dans son bureau. Qu’est-ce que ça bosse à la station de Roubion-Les Buisses le dimanche !
    Nous voilà enfin partis sur le programme initial de la boucle du Puy, ancien début de la Roubionnaise.
    Fafa passe avec brio la 1ère épingle, mais cette confiance ne résistera pas à la suite trop raide, quelques temps après une chûte sévère. Quant à Max et Caro ça n’était pas le terrain idéal pour découvrir leurs tout nouveaux vélos.
    Pas tip-top bien adapté au groupe, mais qu’à cela ne tienne, comme j’ai annoncé que la 2ème partie était plus facile, nous avons fait la version longue qui commence à être envahie par les herbes mais reste toujours très belle, notamment la fin qui réserve de beaux enchainements.
    Après le Puy, j’envisageais mal de remonter au Col de la Couillole pour faire la descente sur la piste de Vignols. Magnifique, mais pas adaptée à la situation. Par contre je ne doute pas qu’on la fera avec ce même groupe l’année prochaine ! Parce qu’il y a du potentiel 😉
    Donc nous remontons sur Roubion pour reprendre le parcours traditionnel.
    La suite a procuré des épingles plus "pédagogiques" où Caro a commencé à bien se familiariser avec cet éléments typiques de nos sentiers.
    Arrivés à St Sauveur il est 14h30. Ca fait un peu court.
    C’est bien aussi de travailler le foncier.
    Nous voilà donc tous repartis aux Buisses par la route.
    Alors j’imagines d’ici les remarques du genre "pourquoi, quitte à monter, vous n’êtes pas aller à Rimplas pour faire du vrai VTT".
    Alors
    1) je rappelerais les exploits du groupe de la veille 😛
    2) comme on est écolos on a préféré le vélo à la voiture
    J’ai tenu le groupe au début, mais derrière Fafa couchée sur son Lapierre, Max aux gros molets bronzés et Caro en triathlète qui ne se plaint jamais même quand les cervicales qui lui empêchent de trouver une position indolores pendant toute la montée (elle a avoué arrivée aux Buisses !) j’avais du mal à suivre. J’ai donc décroché, en me disant que j’allais finir par les croiser alors qu’ils redesendraient. Rien du tout, ils m’ont attendu à la station où j’ai fini par les rejoindre quelques années plus tard.
    En tout cas ce fut un plaisir de rouler avec ce groupe et j’espère qu’on recommencera. Ca m’a rappelé mes débuts au club quand Patrick, Pascal, Mako… m’ont appris à passer tous ces obstacles de malheurs qui sont devenus le piment indispensable des randos ultérieures.

  • 11 septembre 2006 à 19 h 38 min
    Permalink

    c’est quoi "les exploits du groupe de la veille :P" ???

    je me rappel que patrick, remy et d’autre devaient venir dans le coin le samedi mais je n’ai pas eu d’echos
    quelqu’un peut m’expliquer ?????

  • 11 septembre 2006 à 22 h 57 min
    Permalink

    Ca fait partie de la pile de c-r en attente 😉

  • 12 septembre 2006 à 7 h 25 min
    Permalink

    faut embaucher Pierrot …

Commentaires fermés.