Raid 2006 : Un grand cru – Etape 2

Hé oui pour obtenir un grand cru, il faut nécessairement un peu de pluie, de loose, d’histoires de totem…hein Serge 😉

Bien inspiré, Francis alias mmpopeur nous relate cette seconde étape.

Lever au petit matin sous un soleil radieux. 1 petit déjeuner plus tard le ciel s’est fait laiteux et David montre des signes d’inquiétude quant à la tenue du temps…d’ailleurs y’a un pote à Snoopy qui sait déjà ce qui nous attend

Nos hôtes ont préparé pour chacun d’entre nous un copieux déjeuner que certains auront du mal à caser dans leur sac à dos. Départ du gîte par un sentier où quelques uns ont déjà envie d’en découdre

Les chemins ludiques et descendant qui nous mènerons jusqu’à Castellane se prêtent bien à ces petits jeux. Jean-Jacques nous fera d’ailleurs une arrivée fracassante sur la RN85. Pause à Castellane pour ravitaillement. Ça fait pas une heure que nous sommes partis, non sans avoir copieusement remplis nos estomacs que certains font déjà le plein

Le cycliste est écidemment un sacré mangeur. Pour ma part je m’abstiens, ma ceinture abdominale étant déjà bien fournie. A la sortie de Castellane une ascension par la route nous conduira à un col. Certains se la font « contre la montre » d’autres, comme moi, choisissent de s’économiser

Une pause au col puis un peu de piste nous conduira à un portage court mais éprouvant dans des éboulis. Nous alternerons alors sentiers et pistes jusqu’à Eoulx

Serge profitera de l’arrêt ravitaillement sakaflot pour tester l’étanchéité de son téléphone (failed). Midi c’est le moment de la pose pique nique près d’un ruisseau

Tout le monde apprécie le contenu du sac mais petit à petit un sentiment général qu’un truc tourne pas rond s’installe. En effet plus aucune trace de ciel bleu au dessus de nos têtes. Ça sent la pluie. On repart plus vite que prévu, mais peine perdue, la pluie se met à tomber et s’installe pour 2 heures environ. On tentera de s’abriter dans différents squats

mais l’horloge tourne et il reste pas mal de chemin pour arriver à Mons, du coup on se fera rincer copieusement. La montée vers le Lâchens finira de m’user mais je sais qu’atteindre le sommet de Bliauge nous permettra d’enchaîner la belle descente vers Mons. Je suis un peu inquiet quand même car cette descente est parsemée de rochers qui risquent, avec ce qu’il est tombé, de devenir glissants. Certains chosiront de prendre la piste par sécurité, les autres ne regretterons pas

Ceux qui ont déjà fait Bliauge / Mons / St Cassien des bois connaissent, et même mouillée la descente passe pas si mal. Arrivés dans les temps nous sommes accueillis dans une chambre d’hôte dont le propriétaire n’hésitera pas à entreposer nos vélos crottés dans sa salle à manger

Nous sommes venus à bout de cette seconde journée sans trop de soucis à part quelques crevaisons lentes pour david et une fourche bout de bois pour Fabien. Vous me direz que c’est pas grave vu qu’il roule en semi-rigide, alors un peu plus dur devant ça ne fait qu’harmoniser les sensations 😉

3 pensées sur “Raid 2006 : Un grand cru – Etape 2

  • 24 août 2006 à 23 h 46 min
    Permalink

    … quand je serai grande je viendrai avec vous… ;-b

  • 18 septembre 2006 à 7 h 58 min
    Permalink

    moi aussi !…. 🙂
    faudra que j’en parle avec les gars de mon club … un remake avec vous, ça serait possible … celle-là ou une autre …..
    j’aime bien le concept

  • 28 septembre 2006 à 9 h 27 min
    Permalink

    Merci Francis !!! beau CR 🙂
    Ca donne envie d’y retourner …

Commentaires fermés.