Les Transpirades

Transpiades : le lac d'Esparron

Charlotte, Marmotte, Banana Smilie, la Ramasse (& Joss), Richard, Gilou, Fab et Bourriquet aux Transpiades, rando d’or dans le Verdon, les 10 et 11 juin 2006.

le bricolage à Charlotte Les Transpiades, c’est la rando de masse par excellence : un beau terrain, de beau parcours, pas trop durs, de la distance au choix en veux-tu-en-voilà, des grands ravitos et un vrai repas, du bon camping grand confort la veille, un vrai truc sympa à partager entre potes et potesses.

100 bornes pour le Fab warrior, 80 pour Gilou et ma pomme avec une boucle à 3 « full speed », 60 pour le reste de la troupe, et plein de souvenirs ensoleillés où la soirée au camping prend une place de choix !

Un rendez-vous devenu incontournable.

Le roman-photos sur SophiaOutdoor

PS: Ne tenez pas compte de la petite annonce qui légende la dernière photo, sinon la Charlotte va m’en vouloir 😉

5 pensées sur “Les Transpirades

  • 20 juillet 2006 à 15 h 35 min
    Permalink

    Que dire, ce CR et surtout les photos transpirent l’ambiance de cette rando … du n’importe quoi dans de sacrés bons moments qui n’étaient pas forcément sur la selle 🙂
    merci Pierrot&Susie

  • 20 juillet 2006 à 15 h 41 min
    Permalink

    Bonjour,

    Pourriez vous nous transmettre quand meme les coordonnées de la demoiselle ?

    Mich

  • 20 juillet 2006 à 15 h 56 min
    Permalink

    Sans souci Mich : Résidence "Belle des champs", impasse de la Meule, 99000 Blondeville

  • 20 juillet 2006 à 23 h 17 min
    Permalink

    Ma vengeance sera terrrriiiiiiiiiible
    Vous êtes prévenus…
    Le célibat c’est pas si naze que ça !!!!

  • 20 juillet 2006 à 23 h 39 min
    Permalink

    Tout à fait d’accord avec vous mademoiselle, moi-même qui suis célibataire depuis ma majorité, je vous soutiens dans votre combat contre ces railleries machistes inadmissibles, et suis prêt à vous assister dans la défense de votre célibat. Et ensemble nous riderons chevelure au vent et bras vengeur (mais protégés quand même) pour leur montrer que blond(e)s ou pas, on nous la fait pas à nous!

Commentaires fermés.