Les Ferres – Conségudes

Consegudes

Samedi 22 avril. Petit billet à 4 mains pour cette sortie proposée par Eric. Eric à la Rémington et jj au Canon (Minolta ça rimait pas). Fabienne, Visage Pale, Patrick, Eric, Alain,Franco, Eric 2 & moi étions de la partie

Je laisse la parole à notre GO:

Samedi nous étions 8 puis 7 après que Visage Pâle ait rebroussé chemin pour cause de petite forme passagère. Sur 7 cyclistes il y avait 3 nouveaux !

Fabienne et Alain, ainsi qu’Eric qui nous suit grâce à nos sites ouèbe depuis des années. Nous avons eu le grand plaisir de revoir notre Diésel préféré, un Franco radieux d’enfin reprendre son VTT. Depart du sentier

Quand on a attaqué la piste Fabienne nous a tous largués. Heureusement qu’elle s’est arrêtée pour faire quelques photos. Sur le sentier technique qui relie le canal du Vegay au croisement des 4 chemins Fabienne a un peu faibli, mais les autres nouveaux se sont bien battus sur les raidillons nombreux, même Eric avec son 160-230 de 17 kg.

Fabienne


Pique nique avec le soleil qui nous chauffait la couenne et une superbe vue sur la vallée. Concentration maximumOn repart pour la descente et chacun y va de son conseil pour Fabienne qui avait bien du mal à attaquer les parcours hors Estérel. Elle nous a quand même suivi pour la descente en dessous de Conségude ! Patrick lui a même dispensé un cours particulier, nous nous sommes mis à 3 à la parade dans l’épingle jugée pédagogique (ceux qui connaissent la descente se retiennent de ne pas rire :P) mais le stress était trop fort dans cet enchainement à n’en plus finir.

PatrickEnfin, c’était l’ambiance club que tous les débutants ont connu quand ils nous ont rejoint. Elle a enregistré tous les conseils et je suis sûr qu’elle les mettra en pratique petit à petit. Le grand avantage qu’elle a est qu’elle ne se fatigue pas dans les montées.

J’espère vivement que les nouveaux reviendront parce qu’ils sont sacrément sympas. Même s’ils étaient un peu déçu qu’il n’y avait pas de bombecs et ce couillon de Franco qui n’arrétait pas de dire que c’était mieux quand il y avait la tarte géante de la maman de Gilou 😛 Purée, z’ont placé la barre trop haut !

Les photos sont ici