Estérel : Roches rouges et mer bleue

Pique nique calanque Estérel

Une rando ascvtt concoctée par David Boichut (35km et +1200m pour ceux qui ont fait la boucle complète), avec toujours plus de filles : Mag Bleue Salée, Banana smilie, Lolotte et Marmotte, entourées par des gars sérieux : David, Gilou, Fab, son pote de Grenoble, le Neurone, D’Ger et Bourriquet.

Alors comme disait Gilou, on devait se faire une reco du rallye de Sospel de longue date, mais les fortes précipitations de la semaine, additionnées à l’idée d’une reco Boichut dans le massif aux roches rouges, dont l’attrait principal, outre les paysages uniques au monde qu’il peut offrir, est l’absence totale de boue, nous ont fait pencher pour l’option “sea, string & sun”.

panoramaJe ne reviendrai pas sur le thème philosophique du jour, le “string bonbon”, préféré aux “conséquences de la disparition des énergies fossiles sur la géostratégie mondiale” (soit disant) choisi par Magali, pour ne m’attarder que sur le sympathique enchainement proposé par le gars Boichut : Col des 3 Termes, piste des oeufs de bouc et sa descente jusqu’au pont Sarrazin, remontée au col de la Cadière puis Notre Dame, début du tour du Pic de l’Ours, tuneldescente du ravin des Ecureuils (après celui de la Dent de l’Ours testé trois semaines plus tôt), remontée par le ravin des Lentisques au col du même nom (après avoir laissé une première partie du groupe pour raison de timing ou de sieste programmée), troisième et dernière descente (interdite…) dans le vallon d’Aurelle vers une calanque de rêve, à laquelle on accède par un tunnel SNCF. La température de l’eau étant encore assez fraiche, nous n’avons pas pu assister au défilé de strings attendu, une prochaine fois peut-être.

Pour la remontée le groupe s’est encore scindé en deux, les plus pressés sont remontés au col Notre Dame, puis des 3 Termes par la piste puis le bitume, carte postaletandis que Fab et son pote se sont repris le ravin des Lentisques et la remontée du lac de l’Ecureuil jusqu’aux 3 Termes.

Très belle journée avec un pique nique quatre étoiles qu’une partie de la France vététistique va encore nous envier !

Toutes les photos sur SophiaOutdoor