Cerga – Cipière – Pont du Loup


Un groupe de 10 dans une rando navette du Cerga à Pont du Loup en passant par Cipière et Gourdon. 28km pour 450m de D+.

Embarqués dans l’aventure, Antoine, Christophe, Tib’, Fab’, Jean-Jacques, Gato, Serge, ma figue sans oublier la Girl’s touch avec Susie et Magali.

Météo girouette, complétement paumée, c’est sous un ciel gris que l’on se prépare au CERGA . Le parcours trace sur le GR4, dès le départ ca descend fort (dans le style) et hop une crevaison, juste le temps pour nous de faire connaissance avec 3 patous soucieux de bien faire leur boulot … Pas de croquettes en poche, pas question de jouer avec le toutou, ça repart avec une autre crevaison puis un amorto crevé lui aussi.

800m et 3 pannes techniques, chaleur sur le calcaire Le ciel passe au bleu, la descente passe au vert, le groupe enquille le GR4 jusqu’à Cipière. Autour de la fontaine, striptease et gonflage d’amorto avec une pompe à pneu (sans succès ) .
Groupe -1, nous attaquons la montée du plateau de cavillore motivés par l’idée du picnic sur le haut de la crête. Et effectivement, juste au dessus de la MàC Est de Cavillore, le panorama est toujours aussi appétissant. Bonne bouffe au soleil, sandwich, pizza, quiche et chambre à air pour notre géant vert qui a déchiré son pneu

D’habitude nous empruntons l’autre MàC du plateau, c’est donc une première pour certains d’entre nous dans ce sentier. Epingles plus serrées, lignes droite plus courtes, pour les amateurs de vitesse elle reste moins fun que l’autre, surtout que ses cailloux perceront une autre chambre.

Le reste du parcours emprunte le traditionnel Radôme-Pont du Loup, un must du coin, dans lequel j’arracherai la selle des rails lors d’un hésissaut finissant en enroulOTB (cette rando là n’était pourtant pas prévue sans selle)

Arrivée aux voitures, un ptit gouter qui va bien tout en jouant à un jeu très local : l’évitement des crottes de chien cachées sous les feuilles (j’ai perdu d’ailleurs )

Tracé, photos, vidéo chez Gilou

2 pensées sur “Cerga – Cipière – Pont du Loup

  • 29 novembre 2005 à 6 h 12 min
    Permalink

    Merci Mrs et Mlle pour cette randonnées dont je n’ai pu qu’entrevoir la difficulté. Le début m’a déjà calmé, le vélo aussi d’ailleur…
    A la prochaine

    Mr TIB

  • 30 novembre 2005 à 12 h 20 min
    Permalink

    Ah ! Les fameux patoux de Calern… moi aussi la dernière fois j’ai eu la chance de les voir, mais contrairement à vous j’avais le malheur d’être avec un gars qui apparamment n’avait jamais rencontré de tels bêtes à vélo, il est arrivé à fond sur le troupeau, voulant à tout prix passer à vélo… Yen a qui vivent dangereusement !

    Sinon, à propos de ce parcours, que dire? Si ce n’est que ce coin est un de mes favoris pour l’hiver, les descentes sont géniales et variées, et on a toujours des vues extraordinaires ! Par contre je n’ai pas encore fait cette variante de Cavillore… mais rassurez-vous je vais corriger ce manque au plus tôt 😉

    Et merci à Gilou pour ce CR, toujours agrémenté de belles images !

Commentaires fermés.