Un Turini-Sospel qui rend gai

Une petite annonce sur la liste de l’AS Cagnes : « Cherche VTTistes accros à la pédale pour rando descendante et plus si affinités », sur le parcours du Turini-Moulinet-Sospel.
Point plus n’en faut pour que Rémy, Patrick, Franco, Ange, Fabien, Marc, Antoine, ma pomme chez les 1/2 hommes ainsi que Susie et Magalie chez les vraies femmes, s’embarquent dans un film des bronzés version VTT.

Le thon est donné, tout le monde en sous-vêtements roses ou en collants longs pour une rando de tafiole :D

En voiture, musique Gay-Pride & crêpes suzettes avec un soleil qui déchiiiiire le ciel, une sacré bonne journée s’annonce. Réorganisation des voitures à Sospel, Magalie passant par le versant Sud nous attendra au col de Turini (pas folle la guêpe).

On se la monte (enfin …) façon rallye de Turini, « tiens de la glace  » , 2 coups de freins à mains plus tard Franco est sorti de la voiture se faire une partie de glisse avec ses 3 acolytes.

Oooops plaque de glace !! les hormones en action , « j’va le pourrir et aller plus loin que lui » et effectivement j’ai fais 2m de plus :D
Bloqués, appel à la gendarmerie pour faire intervenir la DDE « Mon adjudant m’a dis de vous dire qu’il y avait des panneaux ‘Verglas’ en bas », mouaai ceux qui sont là à l’année, encore un adepte des menottes et de la casquette :P Ils appeleront la DDE qui interviendra dans l’après-midi … On m’avait dis une rando sans selle, il en aurait fallu en peu plus sur la route. En attendant, glissades à gogo (dancers), un coup de main aux voitures coincées, 2 heures bloqués jusqu’à ce que ça fonde et qu’on puisse redescendre les voitures sur route sèche.

2h à la bourre, on s’élance, route gelée, piste sous une neige craquante, de Turini à Peïra-Cava un régal, enfin pour tous sauf notre Tux (Antoine) qui a perdu le frein arrière après la montée, le goulu a trop fait lécher ses plaquettes puis vient la descente sur Moulinet, un bonheur qui me fait penser à Finale Ligure.
Alors que not’ Géant Vert prends la route jusqu’à Sospel, pour nous c’est le vallon du Guiou, un parcours casse-pattes arrières entrecoupé de bon passages d’hommes, parfois cassants, techniques. La fatigue se fait sentir, il faut dire que pour une rando sans D+, on en a 550 dans les pattes, et alors que Susie crie « L’est où mon bourriquet «  dans les portages, le soleil disparait doucement et surement. Pour remédier à ce problème Ange exécute un superbe soleil alors que plus loin Marc reste fidèle à sa réputation en plongeant au fin fond d’un trou y perdant sa selle (fallait serrer les fesses)
Nous arrivons sur la portion de route à la nuit noire, il fait -1°C, brrrr, retour des navettes, heureusement la DDE a bien salé la route, 21h00 sous la couette, j’ai mal au luc, une véritable sortie de tapette.

Moralité : Quand l’AS Cagnes annonce une sortie de tafiole attends toi à avoir mal aux guiboles et si tu n’as pas de frontale dans ton sac évites la rando sur l’ubac ;)

Au final 30km, 700m de D+, très beau parcours à refaire sous le soleil de presqu’été.

Les photos sont ici

6 pensées sur “Un Turini-Sospel qui rend gai

  • 21 novembre 2005 à 12 h 30 min
    Permalink

    Il faudrait préciser aux homos qui nous lisent sur ce blog que malgré un compte-rendu aux jeux de mots faciles et plus que douteux (mais quand on connait le Gilou, on comprend !) le club n’est certainement pas homophobe. Et quel que soit le bord, on prend du plaisir surtout A VTT ! Enfin sur ce coup j’étais quand même content d’être resté devant mon ordi 😉

  • 21 novembre 2005 à 12 h 33 min
    Permalink

    Gilou qui dégaine plus vite que Lucky Luck pour nous faire revivre les sensations fortes 😀

    Rien qu’en lisant le CR j’ai re-crampe aux mollets 🙁 ça c’est la faute au bourriquet qu’est paslà !!!

    Ah et puis la prochaine fois faudra penser à prendre les lampiotes frontales…

    En tout cas les descentes sont super top !
    PS: euh pour la vidéo, va falloir que je prenne des cours de filmage, ça donne des tournis hein ? :-[

  • 21 novembre 2005 à 14 h 13 min
    Permalink

    Ce qui serait douteux et de mauvais gout serait de faire l’amalgame entre homos et tapette 😉

  • 21 novembre 2005 à 14 h 31 min
    Permalink

    Evidemment, mais chacun interprétant les choses à sa façon, il est bon de le préciser une bonne fois pour toutes !
    Répétez après moi : "Une tafiole de crosseux, n’est pas nécéssairement un homosexuel aux jambes rasées." 🙂

  • 21 novembre 2005 à 22 h 35 min
    Permalink

    Que de clichés ! Enfin bon… il n’empêche que ce parcours est superbe, avec une descente très fun (celle sur Moulinet) et une autre plus technique mais toute aussi belle (celle du Guiou). Un must ! Je vois que la réputation de fin de sortie sous la nuit à l’ASC es perpétuée hi hi !!!

  • 22 novembre 2005 à 19 h 39 min
    Permalink

    Merci à tous pour cette agréable sortie pimenté.
    Galére qui ce passe finalement bien, deux descentes trés sympa, et cerise…une trés bonne ambiance.
    A bientot…GRRR il gele en Suisse (un congéalteur géant).

Commentaires fermés.