Sur la trace du rallye de Théoule

Un Samedi sur la trace du rallye de Théoule avec Pierre, Susie & Marc.


Nuageux surtout dans l’arrière pays, j’avais envie de découvrir en entier le rallye de Théoule. Faut dire qu’un rallye freeride (donc technique) au royaume du XC ça m’interesse :) Greg (ptit merci au passage) me passe la trace du rallye, j’imprime et je charge le GPS. Un RDV tardif, dormir un peu et attendre le soleil, c’est vers 10H30 que l’on donne les premiers tours de roues. Pas de protec et casque de tapette, c’est ainsi que l’on entre dans le royaume (à l’image d’être à poil dans un camp de nudiste ).

Le rallye porte bien son nom puisqu’il se concentre au dessus de Théoule (ben oui), longues pistes bonnes pour le coeur, on attaque la 2eme speciale. Tiens on s’est déjà trompé :S poooo grave elle est très bien cette spéciale avec de bons coup de Q. Mais les folles vitesses atteintes ont fait envoler ma carte :| ooops heureusement il reste le gps. Direction la spéciale 1, pause panorama entre mer, montagnes, villas de luxe, pillage d’arbousier et escalade « oooooh de la haut je vois ma maison » :P

La speciale 1 est excellente quelques passages rapides cassants puis une quasi MàC ravinée à souhait. A force de s’amuser (et de se perdre un peu) le temps passe, notre derniere speciale sera la 4eme (la 3eme manquée sera l’occasion de recommencer un autre jour). Descente GR jusqu’à Théoule, gentillement débroussaillée par l’ONF qui ont laissé toutes les branches … c’est donc en priant le dieu des dérailleurs que l’on avale cette dernière descente. Cyril disait vrai ce rallye laisse la part belle aux gros mollets mais rien que pour le panorama …

Arrivée à la mer, envie subite de plongée :D

Les photos valent souvent de longs discours et les films de longs diaporamas alors voila notre matinée à Théoule (25Mo,WMV)

BigBurnous essayant vainement d'impressionner SusieEdit Bourriquet du 21/11/2005 : Alors j’ai découvert cette fameuse spéciale no1 qui vaut effectivement le détour et qui réhausse la qualité technique du massif, plus connu pour ses belles pistes que pour ses singletracks (hola, les spécialistes de l’Estérel vont me tomber dessus !). En fait si, y’a de beaux singles, mais ils sont finalement assez courts et quand on les a tous parcourus plusieurs fois, à la saison froide, on a envie de changer !

Sinon, ils avaient trouvé un truc pour me fatiguer un peu : ils me laissent partir devant dans la spéciale, que j’enquille à vitesse contrôlée (je n’aime ni tomber, ni me faire mal) jusqu’en bas. Là, j’attend 5 minutes, puis j’entend siffler un peu plus haut dans les lacets techniques. Je m’dis ça y est, soit Susie soit BigB s’est pris une boite. Je remonte en portage avec le vélo (c’est pas le genre de choses qu’on laisse trainer dans le coin), et après 10 minutes à 180bpm je les retrouve en train de discuter au milieu : « Ah, on avait juste un doute sur le chemin ! » (plus tracé que ça tu meurs). Salopiaux, vous aurez pas ma peau !

Et ce coup-ci, c’est Gilou qui prend le relai vidéo/photos avec son nouveau joujou plein de pixels et avec un gros zoom, enfin un peu de repos !

baie de Théoule

La topo complète sur le site 1001 Sentiers.

3 pensées sur “Sur la trace du rallye de Théoule

  • 21 novembre 2005 à 22 h 21 min
    Permalink

    Très sympa la vidéo ! Mais la prochaine fois faut le faire "en course", c’est autre chose !

  • 22 novembre 2005 à 9 h 11 min
    Permalink

    Aaaah le mode course ! c’est pas faute d’y participer, mais le chrono ne me motive pas, je roule toujours au même rythme, celui avec lequel je me fais plaisir (et pas peur) 🙂

  • 24 novembre 2006 à 17 h 17 min
    Permalink

    Tu m’avait cache que tu t’etait inscrit au rallye de Theoule…

Commentaires fermés.