Reco parcours Jeux de Sophia 2005

parcours JdS

Le 19 mai 2005, 13 vététeux Sophipolitains (dont 4 du club) testent une reco du nouveau parcours des jeux entre midi et deux.

Il y a tout juste un an le verdict était tombé : le traditionnel parcours VTT 15 km des Jeux de Sophia avec son passage dans la Brague serait désormais interdit, pour différentes raisons politico/écolo/choses. Il fallait donc trouver un autre circuit, avec l’aval des autorités de préférence. Pas facile dans un parc de Sophia dont le COS semble gonfler inexorablement avec ses grands bureaux flambants neufs (et souvent vides) ainsi que ses extensions bitûmées dédiées à la sacro-sainte totomobile… mais sans pistes cyclables… 🙁

C’est donc la zone des trois Moulins et des Croutons qui sera choisie, avec pour avantage principal, l’évitement de toute traversée de route, toujours difficile à gérer question sécurité. Mais l’espace est encerclé entre la route des Dolines au nord, la pénétrante du péage d’Antibes à l’est, l’autoroute et la zone industrielle au sud, et la route du Parc à l’ouest : pas facile de caser une petite quinzaine de km de circuit la-dedans ! Aujourd’hui, si le parcours n’est pas complètement ficelé, la base est bien là, avec de petites variantes potentielles, le plus souvent destinées à remonter le temps de parcours à 40 minutes… pour les très bons.

aqueduc Romain13 ou 14 km seulement, mais avec un joli concentré d’obstacles naturels qui casseront plus d’un vététiste. Un portage/poussette a même été ajouté depuis peu, sur les ruines de l’aqueduc Romain, labellisant ainsi ce parcours de véritable tout terrain. Il y a d’abord la célèbre piste du Serpent, que l’on prend à froid dans le sens de la montée, tandis que plusieurs sentiers ont été ouverts ou ré-ouverts pour l’occasion. Un premier qui rejoint une épingle de la piste du Serpent, sinueux à souhait, l’autre qui plonge dans le lit de la Valmasque, sous la zone des Croutons, et le dernier pour en sortir. D’ailleurs le passage dans cette rivière à sec (en principe…) est un must du parcours car il est esthétique, original, inattendu, tandis que les forçats de l’orga HP (JP Bastié, Didier Lalli, François Donzé) avec leurs pelles et barres à mine, en ont amménagé le lit ou les berges afin de permettre un passage à zéro pour les plus habiles. Le clou étant l’immense dalle minérale sortie de nulle part, qui rappellerait presque nos plus belles clues… à 300m de l’autoroute !

Bref, un petit parcours concentré, nerveux, et plein de bonnes surprises, excepté peut-être pour le gigantesque terrassement fraichement produit derrière les Templiers, les bureaux de HP, point de départ et d’arrivée du nouveau parcours des Jeux de Sophia 2005.