Restez couverts !

Célibataires qui avez enfin trouvé l’âme soeur, ne jetez plus vos boites de préservatifs…

…elles peuvent toujours servir !!! (pas les boites bien sur mais les capotes qui y sont en principe encore soigneusement rangées).

Et oui, nos chers Fox n’aiment pas tous les caillllllllllllllllllllllllloux qui y sont projetés lors de nos belles descentes qui ne sont pas toujours très propres. Ils seraient mieux avec une petite protection, non ?

Alors pas de poids superflu, à portée de la main, un coup de ciseaux, deux colliers, un minimum de bricolage et hop, fini les rayures qui coutent cher…

Ne vous affolez pas, pas besoin de taille XXL pour cet usage, et comme disait Coluche… « Moi, ça m’arrange ».

Note importante : De l’avis d’un Vrai vélociste, que je ne nommerai pas, car on ne souhaite ni pub ni contre pub sur ce site, ne vous fiez pas à cet exemple qui n’a comme seul but que de détendre la rubrique technique de l’ASC.

Et oui, d’après lui, le latex risque de fondre lors des surchauffes (si si, les va et viens prolongés et surtout la montée en pression de l’air, provoquent une montée très sensible de la température) et là… les vrais problèmes vont commencer.

Le latex donc en fondant, va se coller sur l’axe, bouffer le joint spi lors des rentrées sorties et là, c’est la mort sure (hin hin) de l’armoto à brève échéance.

Moralité : Il va falloir continuer à astiquer le bout du Fox, si on ne veut qu’il ne se grippe.

NDLR : Ceux qui se rappelleraient à ce sujet, d’avoir senti comme une odeur de caoutchouc brulé lors d’un usage normal de l’objet cité plus haut sont des vantards !

Marc en phase de délire qui vous donne le bonjour

La Ramasse

R.A.S