Sospel – Baisse de Levens

jump Pierre Rando de l’AS Cagnes VTT (32km, +1330m) avec Patrick, Maco, Ramo, Fab, Sheen, Susie et Pierre.

La région de Sospel, dans la vallée de la Bévéra, près de la frontière Italienne, regorge de parcours de qualité et très variés. Après les longues pluies de la semaine passée, le temps s’est asséché, et reste relativement doux. La proposition de Patrick était donc bienvenue.

D’entrée, le GR510 le long de la Bévéra est ludique et technique à souhait. On le continue ainsi jusqu’à Olivetta, petit village Italien frontalier, où comme son nom l’indique, les oliviers se comptent par centaines. Là débute une longue montée d’abord sur un beau sentier, puis sur la piste jusqu’au col de Brouis, 500m positifs. Au passage, un groupe de freeriders Italiens se termine une jump session avec photos et flash sous tous les angles. Trois d’entre nous tentent de les imiter pour voir. Ca passe mais c’est chaud.

Après le picnic au col (balise 123), on monte un bout de piste vers la cîme du Bosc pour emprunter un petit sentier très ludique qui descend d’abord vers Breil-sur-Roya, puis bifurque pour retourner au col de Brouis. Le début est gazeux et la fin en sous-bois un délice. Du col on descend la route sur quelques mètres et on prend une piste sur la droite qui nous amène au vallon de Brouis, puis un sentier montant vers la baisse de Levens qui se termine en portage costaud. Ce passage nous fait faire une brève incursion dans le Parc qu’il est malheureusement impossible de contourner à cet endroit, à moins de grimper au sommet du mont Gros…

La redescente en sous-bois est un joyau, surtout à cette période de l’année avec ses couleurs chaudes et son tapis de feuilles. On descend le vallon de la baisse de Levens, avec quelques jolis virages relevés naturels au début, et quelques portions très rapides. Puis on remonte dans le bois de l’Agaisen au carrefour du GR52A. Là on contourne le mont Agaisen par ce même GR, sur un sentier proche de la perfection, où les prises de vitesse sont parfois déraisonnables. Sur la fin, une séquence escalier bien craignos (vidéo 1,4Mo), et le célèbre pif-paf de Sospel en finale, où l’on restera près de vingt minutes à force d’essais et de figures libres (vidéo 4Mo), pendant que la lumière baisse déjà.

Voir le c-r photos sur SophiaOutdoor