Revisite de la Montagne de Thiey par les deux faces

En ces temps de restriction de nos déplacements, il faut faire preuve d’inventivité pour concocter de nouveaux parcours. Pour cette rando, nous nous inspirons d’une sortie de Sylvain qui aborde le Sommet de Thiey par le nord-ouest en passant par Canaux. On mélange à cela les deux descentes majeures du secteur…

Nous démarrons par du costaud entre le Pilon et le col du Ferrier via la voie romaine. Nous grimpons tout droit dans les cailloux, jusqu’à la (verniculaire ?) Vallée de Feissolade :

Vallée de Feissolade

Ça se calme jusqu’à Canaux et la piste aux grosses flaques chocolatées.
Vue sur Canaux
Ensuite, la montée au sommet de la Montagne de Thiey est corsée avec un peu de poussage (ou de turbo ⚡) mais ça passe plutôt rapidement.

Une belle vue nous attend en haut :
Vue sur Escragnolles

L'Audibergue

Après la pause de midi, on commence la descente avec un mini atelier technique :

On enchaine par la descente du vallon de la source de la Siagne qui est toujours aussi belle 😍.

Après un petit bout de route, on remonte par la pistasse en plein soleil, pas simple. Pour rajouter du piment, certains font la montée avec des pistons de frein coincés… 😅

On bascule enfin dans la descente de l’enduro de Thiey et ses épingles challengeantes même avec des “TAC-TAC” bien placés 😂

On remonte finalement jusqu’au Castellaras de la Malle pour finir par une belle descente chapée. Comme prévu, on évite la verniculaire “defonmichel” (propriété privée) via la piste du “marteau piqueur” prise à l’aller (cf 1001sentiers).

A l’arrivée, Sylvain nous récompense d’un presque traditionnel frichti !

Et l’apéro était une fois de plus à la hauteur de la rando. Merci et bravo à toutes et tous💪

 

La trace :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *