Mini raid 2009 dans l’Esteron: nous partîmes 8…

Une nouvelle édition et un nouveau parcours: au revoir la Roya (trop de neige cette année) et bonjour l’Estéron. Pas de train cette fois pour cause de « travaux » sur la ligne des Chemins de Fer de Provence 🙁 mais un départ la veille au soir histoire se de mettre dans l’ambiance, et c’est pas peu dire: quand ils sont pas encore fatigués d’avoir pédalé ils sont déchainés ces vttistes.
Au rang des participants toujours autant de filles: 3 sur 8 c’est quand même pas mal pour un raid non ? Justement Schtroumpfette pour qui c’était une première (et j’espère pas une dernière) vous raconte son raid.

Lire la suite

Mini-raid Tende-Menton : 3 jours et revoir la mer (3)

Raid Tende-Menton

Encore une nuit de sommeil sans paradoxe. En plus, il a plu. Rien de mieux pour vous bercer. Mais il faut bien l’admettre, le matin est plutôt blafard. Et si la pluie a cessé, le plafond reste sombre et bas. Peu nous importe, nous sommes là, et bien décidés à terminer ces 3 jours sur le vélo, et jusqu’aux galets de la grande bleue. Ca n’est pas le cas de Lolotte qui ne cachait pas sa lassitude la veille et qui attendait la météo du matin pour choisir entre train et vélo. Finalement, un autre petit-déjeuner pantagruélique plus loin, servi par notre hôte dans le plus pur style British, et le soleil nous refait le coup du « Qui trop écoute la météo, passe sa vie au bistrot » en venant narguer les prévisions pessimistes de la veille.

Lire la suite

Mini-raid Tende-Menton : la grande journée (2)

Mini-raid Tende - Menton

Une longue nuit de sommeil super ionisée par le torrent voisin, des chaussures enfin sèches, un soleil à peine levé mais bien présent, nous sommes les premiers à investir le réfectoire avec un autre groupe de randonneurs pour un petit déjeuner qui pour certains, surtout les garçons, n’a de « petit » que le nom.

Nous sommes en tenue, les vélos prêts sur la terrasse, les sac à dos un peu plus optimisés que la veille. Sauf qu’on avait oublié les paniers repas, très complets, apporté par l’intendant du gîte… Alors, quelques « je te refile ma pomme et du me passes ton pâté » plus loin, le carburant du jour fini par trouver sa place dans notre paquetage (sauf pour Charlotte qui fera encore son petit Poucet…) et on peut en terminer avec notre harnachement, devant l’air médusé du groupe de randonneurs retraités qui observent les préparatifs de notre départ. Aujourd’hui : 65 km, +1600m, -2690m au programme.

Lire la suite