Chez Colette

Non ce n’est pas le nom d’une maison close de l’arrière pays mais le nom d’une cime qui sera le point haut de notre rando dans l’Estéron, un secteur ou nous aimons bien aller en hiver…

Le RDV est pris avec Dar2, inusable organisateur qui dans sa proposition du jour suggère trois traces et qui bien évidemment nous en fera suivre une autre…Eric un petit nouveau qui roule très bien, et votre narrateur du jour….

Départ de Vescous (commune de Toudon) et c’est parti une pour très longue montée sur piste bordée de pins, ensoleillée, avec un panorama à faire envier tous ceux qui sont privés au quotidien d’une vue mer et montagnes enneigées.

La longue montée nous mène sans trop de mal (sauf pour moi) à la baisse du mont brune qui porte bien son nom car la brume est bien présente sublimant le paysage environnant…

De là pause sandwich avant d’attaquer le travers pour aller à la baisse des collettes, portion alternant poussage pédalage et où nous avons l’honneur et l’immense plaisir de rouler dans la neige… avec toujours ce panorama grandiose…



Arrivés à la dite baisse des Colettes, Dar2 nous propose de monter à la cime pour tester une descente inédite, mais est-ce une bonne idée ?

On reprend donc l’ascension en poussage et pédalage sur neige dans un agréable bois, une montée se faisant assez facilement et rapidement jusqu’au joli point de vue sous la cime des collettes. Là, c’est un panorama grandiose à 360 degrés qui s’étend de la mer jusqu’au département 04. On en profite quelques minutes pour parcourir des yeux tous les endroits déjà parcourus en Vtt.

Et voilà enfin la longue descente jusqu’à Toudon, alternant passages rapides, étroits, pierriers, quelques portions à pieds mais au final une très belle descente.



Toudon, nous y sommes maintenant, reste à trouver la suite de la descente, facile sur la carte, sauf que le départ du sentier est aujourd’hui inexistant, donc on y va un peu au pif, et avec l’aide du gps, pour retrouver le sentier abandonné. Quelques dizaines de mètres plus bas, on découvre la sente, peu marquée mais qui va nous amener longuement vers le ruisseau. Sur le bas c’est même la jungle…  seul le gps nous confirme l’existence ancienne du sentier. On finit par rejoindre le croisement avec l’autre sentier fraîchement nettoyé mais visiblement pas fréquenté par des vélos…

coupe-coupe obligatoire sur une trentaine de mètres
pas tout jeune le sentier…

Après le ruisseau la remontée se fait par un beau poussage nous amenant à la dernière descente du jour, toujours un peu à l’abandon, une descente piégeuse, et c’est dommage car la descente est malgré tout sympa …

Tout cela nous ramène au point de départ où nous rejoignons La Capeline, non ce n’est toujours pas un bordel mais un restaurant typique où nous trouvons quelques bières locales et nous découvrons atterrés que la Socca-bièra, la bière au pois chiche de la Côte d’Azur, est inventée à Nice mais fabriquée en Belgique , quelle honte, non ???

les riders du jour

2 pensées sur “Chez Colette

  • 10 décembre 2018 à 10 h 56 min
    Permalink

    une belle découverte que ce tour de la cime des Colettes jusqu’à Toudon. Reste à revenir plus souvent pour nettoyer la descente sous Toudon… merci pour le cr.

  • 13 décembre 2018 à 18 h 55 min
    Permalink

    Merci pour les photos… Photo noir et blanc sympa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *