2017 : Électrification du mont Autcellier

Non il ne s’agit pas d’amener le 220V au sommet du Mont Autcellier (ce qui permettrait d’y brancher une cafetière) mais d’une sortie historique (mais je me trompe peut-être) où le nombre de VAE a dépassé celui du nombre de VSA (sans assistance, donc) : 3 avec, 2 sans.

C’était aussi la première sortie de la toute nouvelle monture à aimants permanents de Sylvain (première si on ne compte pas les sauts de trottoir autour du pâté de maisons pour tester la fourche). Il y avait aussi Guy, et Bruno, un collègue au Lithium-Ion.

Pierre-Yves et moi-même ne pouvions compter que sur nos jambes.

Départ à 9h de St-Sauveur pour retrouver Pierre-Yves à Roure 600 mètres de montée plus tard.

Puis c’est la piste jusqu’à la balise 251, début du sentier en aller-retour jusqu’au sommet du Mont Autcellier. On devra y retrouver Guy tout-à-l’heure.

Balise 251, fin de la piste et début du sentier
Avec, sans

On attaque le sentier : le début se monte sans problème, mais ça se gâte assez vite.
Sylvain et Bruno envoient des ampères, Pierre-Yves et moi des gouttes de sueur.
J’aperçois entre 2 gouttes Sylvain qui gravit les pierres le vélo sur le dos.
Bruno souffre un peu plus, on l’attend un peu.

Pause pour attendre un VAE !

Je pousse souvent, monte sur le vélo parfois, transpire beaucoup.
Ca s’arrange pas près du sommet quand le sentier disparaît, remplacé par de l’herbe épaisse.

C’est herbu, puis ça tourne au caillouteux sur le « chapeau » final
Le sommet est proche
Les 50 derniers mètres sont plats
Une fois tout le monde arrivé on attaque le traditionnel sandwich
Vue sur les pistes de Roubion

Puis c’est le retour en descente :

droit dans la pente
ou en travers

La descente en elle-même est plutôt facile, mais il y a quand même des pierres en plateaux inclinés parfois délicats, et une section d’environ 300 m qui m’a semblé difficile.

On retrouve Guy presqu’à l’endroit prévu. Apparemment il a bien jardiné avant de nous rejoindre.

Pour redescendre on commence par couper les lacets de la piste. Je suis devant et je crois voir une glacière en tissu (oui c’est vraiment ça que j’ai cru identifier…). Je ralentis ; en fait non c’est juste un couple qui vient de finir le sandwich, avec Mamie assise dans l’herbe sur le côté et Papy qui fait tout simplement la sieste, allongé en long en plein milieu du chemin ! On le contourne poliment.

On retrouve la piste de la montée, puis après une courte divagation (il y a des marques jaunes sur les arbres, mais le sentier est effacé) on trouve le haut de la première série d’épingle.
L’épais tapis de feuille montre que ça fait un moment que personne n’a roulé là. Ce matelas est agréable mais cache parfois des pierres et racines bien vicieuses.

Enfin de l’eau à la chapelle Ste-Anne, et on retourne à Roure. Guy retrouve sa voiture, et Pierre-Yves descend jusqu’à St Sauveur.
Pour la suite Sylvain et Pierre-Yves nous préviennent : « Allez-y passez devant les gars, c’est très gazeux, un sacré trou et ça fait vraiment peur, on préfère rester derrière ! ».
Forcément ça n’encourage pas les excès de témérité. Pourtant le sentier est facile, large, et on ne voit pas où est le danger.
Soudain ça y est, il surgit d’un coup au détour d’un virage : une paire de fesses !

En fait il y aurait ce week-end-là un festival de randonnée nudiste et il s’agit là d’un des participants.

Le sentier fessu

On continue sans s’attarder pour rejoindre un canal parfaitement plat, et c’est la descente finale, une belle série d’épingles autour d’un gros tuyau.

Donc merci Sylvain pour cette belle sortie.

38km, 1900 m  de montée, trace : VisuGPX

4 pensées sur “2017 : Électrification du mont Autcellier

  • 30 juin 2017 à 14 h 21 min
    Permalink

    En fait c’est beaucoup plus facile sous Roure maintenant. Le sentier a ete retravaille et est effectivement tres large maintenant.

    Et pour le cul-nul, c’etait effectivement etonnant d’en voir un la alors qu’il y avait un evenement vers Grasse je crois.

    En tout cas, vraiment une super rando meme si c’etait dur d’etre le boulet a pedale 🙂

    Merci pour le CR Chris

  • 30 juin 2017 à 14 h 44 min
    Permalink

    Très belle ballade en effet que le mont Autcellier avec ou sans AE. merci pour le partage.

  • 1 juillet 2017 à 16 h 28 min
    Permalink

    Merci Christophe, on en oublierait presque que le rédacteur, lui, n’a pas besoin de moteur 😉

  • 4 juillet 2017 à 10 h 12 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je suis Bruno « l’electrifié » je découvre votre site tardivement…merci pour cette superbe rando et la bonne humeur des participants. Un+ pour Chris, qui était encore devant moi apres 2000 de D+…Un extraterrestre, je vous le dis !

Commentaires fermés.