Heure d’hiver pour chaleur estivale

Sniff ça y est c’est officiellement l’hiver mais nous on s’en fout, on continue sur les roues 🙂 … pour un parcours looooooooonnnnnng en montée même si au final on ne fera « que » 1000 m et 1900 m de descente : Ilonse/Brec d’Ilonse/Sarzit/le Lac/Bairols/Pont de Clans … SANS NAVETTE !! … oups nan je confond avec la rando de la veille au col de Vence avec Stéphanie et Roger :-))

C’est un CR spécial dédicace pour JC (vous excuserez sans nul doute la private joke):
Alors ce matin là nous sommes partis en R.A.N.D.O.N.N.E.E V.T.T pour cela il faut:
une montagne

On a décidé de faire une navette de pont de clans à Ilonse donc on a pris une voiture

et notre matériel: des casques, des sacs à dos, des vélos

et une direction

Après on roule

sur la route.

Après on arrive dans un champ ou y’a de l’herbe.

On tourne et là y’a les rochers

… ron chu, ron chu, ron chu … ça y est JC tu dors ? on peut reprendre notre vitesse de croisière ??

Allez on y va

Après un samedi où tous nos cerveaux ont fumé (alors rdv à Pont de Clans 8h heure d’été ou 8h30 heure d’hiver, ou 9h heure d’été pour arriver vers 17h heure d’hiver ??? STOP !! ça suffit), le rendez vous est donné à la boulangerie de Pont de Clans (lieu idéal pour tous départs et arrivées de randos)

– Peewhy : bah moi j’en fous j’me suis levé à 5h30 du mat alors !
– oui mais le changement d’heure c’est à 3h, c’est pour ça que tu arrives avec 3/4 d’heure de retard ?? (GRRR)
– calme toi Ann, pour me faire pardonner je vous paye les croissants … ah mince j’ai pas d’argent !! (GLOUPS)
– bon laisse tomber, on y va

Arrivés à Ilonse, le temps est estival et les températures fantastiques, nous mourrons même de chaud sur la route qui monte au col de la Sinne.

Une petite pause boisson sur l’herbe et c’est le top départ de ce que nous pourrons appeler une rando à dominante montante malgré les chiffres donnés au départ.
Jusqu’à la chapelle Saint Pons tout semblait pourtant aller

mais ça ne dure pas, dès la chapelle passée, ça monte

puis ça monte

mais après … ça monte 🙁

mais (ce qui sauve pendant un très court instant la vie de Fabien) dans de magnifiques paysages que nous avons – A PIEDS! – tout le loisir d’admirer:



Ce que les gens sont ingrats ! Fabien réalise à peine la chance qu’il a d’être encore en vie, que ça y est il exagère

PY sentant le danger (ou plutôt mes grommèlements) court à son secours, solidarité masculine oblige !

HUM HUM, excusez moi de déranger deux cerveaux d’hommes en ébullition mais si vous jardinez c’est peut être parce qu’il vous en manque un bout nan ?

C’est alors que Fabien qui se souvient qu’il n’a prévenu personne qu’il est dans ce coin des Alpes Maritimes et qu’il a face à lui deux ours en colère, a soudain une lumière:

– ah mais je connais une descente super sympa, bon c’est un plus long que la rando prévue mais vous verrez ça vaut vraiment le coup !
– Moi : t’es sûr ça remonte pas ?
– Fab : non j’te jure je la connais bien

Nous apprendrons plus tard qu’il ne l’a faite qu’une fois il y a 6 ans, et à pied !! mais que visiblement depuis c’est un peu moins … propre dirais-je:

La vue de deux randonneurs après le dernier portage du premier tronçon de la troisième montée avant un nouveau portage, nous rassure sur le chemin à suivre … sauf que ces derniers nous suivrons pendant toute la suite pensant que nous connaissons bien le parcours… PFFF nul ces touristes, il n’ont même pas emmener leur super guide Fabien de la montagne, eux !! 🙂

Enfin, nous pensons trouver dans la forêt avant Sarzit un peu de répit

mais nous sommes encore perdus comme un groupe de dix randonneurs (dont deux définitivement que l’hélico de la gendarmerie viendra rechercher). A la décharge de …. tout le monde, pas de balise ni de trace jaune aux alentours. Tout le monde commence à s’inquiéter car l’heure tourne et nous sommes à l’heure d’hiver (hein les garçons ?). Mais ne vous inquiétez pas, on n’est pas loin de ma maison à moi !

et je peux même tous vous loger:

C’est sans doute le manque de confort qui pousse PY à retrouver la trace de la magnifique descente promise par Fab

Mais plus le temps de râler, le soleil passe derrrière les montagnes quand nous attaquons ce que Fabien avait appelé les petits poussages de la fin (à savoir la montée de Sarzit vers le Lac pour ceux qui en cauchemardent toujours !! )
Mais là encore la force est avec nous !

Heureusement pour la famille de Fabien, la descente sur Bairols puis Pont de Clans arrive enfin !
Et là malgré la fatigue et la nuit tombante, c’est fantastique : enchaînement d’épingles plus ou moins serrées sur une alternance de marches, caillasse et gravillons dans des décors FABULEUX : les couleurs d’automne ont enfin éclaté !

mais par vengeance nous décidons de laisser Fabien seul dans la nuit (hi hi hi)

Arrivée au parking: heu qui est-ce qui a mes clefs de voiture … ben quoi, vous n’appréciez plus mon humour les garçons ??

Au fait, vous le trouvez comment le nouveau Tee shirt du club ???

Ouais je sais, vous les auriez préféré rose !! 🙂

7 pensées sur “Heure d’hiver pour chaleur estivale

  • 27 octobre 2009 à 3 h 16 min
    Permalink

    D’abord je ne ronfle PAS vu que je ne dors PAS!
    Ann,la Trans c’est en Mai!T’as encore le temps…

  • 27 octobre 2009 à 8 h 49 min
    Permalink

    ouais mais le problème de la trans c’est qu’il n’y a pas assez de portages!!! Faut que j’en touche un mot à Edwards :-))

  • 27 octobre 2009 à 10 h 37 min
    Permalink

    Le jardinage aura rajoute un peu de piment a cette rando.

    Mais que la descente fut belle. Des couleurs incroyables, quelques epingles serrees, des pif-pafs tres ludiques et pour couronner le tout sous un temps radieux.

    Que demander de plus?
    Peut-etre que je sois a l’heure au RDV 🙂

  • 27 octobre 2009 à 11 h 37 min
    Permalink

    On a pas jardiné, on a cherché des champignons 🙂 Et ils étaient beaux non ?
    Désolé les amis, vais prendre du ginseng promis, à moins que je prenne toutes les balises et les sentiers en photo comme toi PY pour me rappeler où je suis passé 🙂

  • 27 octobre 2009 à 21 h 19 min
    Permalink

    PY tu coupes pas un peu dans les fleurs là ?

  • 28 octobre 2009 à 11 h 19 min
    Permalink

    Non je coupe pas. Je coupe jamais de toute facon 🙂
    C’est les fleurs qui sont au milieu du sentier.

  • 28 octobre 2009 à 21 h 39 min
    Permalink

    Pas vu de proposition pour cette rando sur la mailing liste. Avez-vous bien pris soin que la proposition arrive chez tous les membres ?

    David du bureau de l’Ascvtt

Commentaires fermés.