Finale d’Automne

Pour conjurer le sort et ne pas rester durant toute la période d’hibernation 2009/2010 sur une mauvaise impression, il fallait revoir Finale et … vaincre, à savoir décrocher la fameuse carte ouvrant à réduction ??? !! 🙂

Mon poto JC voulait une reprise en descentes après 6 semaines d’immobilisation suite à une magnifique chute à Auron (j’te jure JC, j’t’ai pô poussé), qui lui a valu 3 côtes cassées.

Il fallait donc lui concocter quelque chose d’inoubliable (même si c’est lui qui organisait ! :-))

Qu’à cela ne tienne, nous avons recueilli et remué tous les ingrédients nécessaires à la recette de la « grande sortie bien réussie » et pouvons affirmer que le plat était bien appétissant.

Prenez des notes:

1) un spot d’anthologie (fastoch avec la proximité de l’Italie)

  • Calizzano => Ouais ! … beuh non deux magasins de vélos avaient réservé pour 20 personnes (GRRRR)
  • San Remolo => déjà fermé
  • Finale => mouaif….bon allez VENDU !

2) un groupe H.O.M.O.G.E.N.E !!

  • Cédric Jacopini (top 10 enduros)
  • Laurent Solliet (idem)

Des petits débutants 🙂

  • JC (euh rappelle moi ton classement à la Trans ?? !!)
  • Giorgio (super fan d’enduros)
  • Christian (juste 20 ans de vélo derrière lui)

Et….MO : bon ok JC, j’y vais, mais j’ai peur !!

3) un temps idéal avec un côté hyper jouissif: on est lundi !

4) et ce n’est pas négligeable: Sylvia est de très bonne humeur !

Allez trêve de plaisanterie, on n’est pas là pour rigoler, on piétine tous dans les starting blocks, faut y aller maintenant.

Le groupe étant moins complet que prévu, « l’organisation » rajoute à notre groupe deux jeunes allemands (une petite taquinerie de la direction peut être….??? :-)) mais nous alloue un petit jeune sympa pour nous guider (ouf)
Cette fois ci on y va et on est chaud comme des baraques à frites … trop peut être !
Et là, la série noire commence:
1ère crevaison d’un des allemands (bon ça arrive c’est pas bien grave).
On repart, je rejoins JC : « oh lala, je ne sais pas ce que j’ai, je suis pas dans le rythme aujourd’hui »
– « T’inquiète Ann, moi non plus, c’est pas ta faute le guide s’arrête un peu trop souvent « 
– « Ouais ça doit être de ma faute, vous êtes venus avec une fille, j’aurais dû mettre mon TShirt bleu schtroumpf ! »

Fin de la 1ère descente, le guide a jaugé nos niveaux, ça s’accélère franchement … et PAF, JC y laisse son dérailleur:

T’inquiète JC, Christian est sûr de pouvoir en tirer quelque chose sur Ebay 🙂

C’est à ce moment que l’on reconnait les pros : JC ne sort jamais sans son préparateur et hop, Cédric lui en sort un de rechange :

Ouf journée sauvée pour lui, on repart de plus belle:

Et là tous s’enchaine (ou se déchaine)
L’allemand crève 4 fois au total, et grâce à ma légendaire générosité désormais également appliquée aux membres signataires du traité de Maastricht 🙂 nous pourrons repartir. Je sacrifie une de mes chambres en lui faisant toutefois remarquer qu’il faudrait peut être qu’il enlève les épines dans le pneu avant de le remonter !
On perd pas mal de temps, que les plus enjoués mettent à profit:

Avec plus ou moins de réussite:

Fin de la matinée et pour clôturer en beauté trois descentes bien longues (dont une que nous ne connaissions pas), les deux allemands se prennent tour à tour une MAGISTRALE boite où franchement ils nous ont fait peur !
Le 1er tombe sur le sein et se le tiendra toute la fin de journée (ouais oh ça va chochotte, ça m’arrive tous les jours à moi et je ne fais pas autant de cinéma, hein Giorgio ?! :-)) , le 2ème s’éclate le genou et boitera à notre avis pendant quelques jours.
Cédric: « Ann arrête de leur mettre la pression, tu vas nous les achever… »
Ann: « Meuh, pô fait exprès … bon ok, je passe devant ! » 🙂

Rapide déjeuner avec sandwichs et nous repartons pour 4 nouvelles descentes dites des éoliennes et le chat noir tient le bon rythme: Giorgio perd ses rayons un à un, Cédric nous fait une crevaison leeeeeeennnnnnnntttttttee, JC casse la chaine …
Oh les gars, je roule plus avec vous moâ, z’êtes trop des boulets ! 🙂

Mais rien est fichu car s’était sans compter le retour de l’arme secrète de JC : le savant mélange de Mac Giver et de Gérard Majax, (roulement de tambour), le grand Cédric mesdames et messieurs ! : tu as un dérailleur ? yes j’ai, une chaine ? aussi, des rayons ? pas de problème …. bon je tente : un cadre ? heu oui mais pas sur moi ! (shit !)
Giorgio repart avec une désagréable sensation:
– « elle serait pas voilée ma roue, j’trouve qu’elle tourne un peu de traviole »
– « euh pas du tout tonton, c’est juste une impression » 🙂

Mais cela n’entame en rien sa bonne humeur et son esprit d’équipe. Bon allez les gars, je continue la traduction du guide, alors là c’est simple y’a un super saut sans danger où vous atterrissez dans le sable !!! (Niark, Niark, Niark)
Je ne peux que constater ses énormes progrès en Anglais depuis le mois de juin !

Est-ce parce que cette attente refroidit Laurent qu’il se jette sur la 1ère barrière venue et la passe les doigts dans le nez ? ça vaut bien une photo

Beuh, marche pas s’t’appareil !!

Ah si pourtant !

Malgré le temps perdu, nous réaliserons tout de même 7 runs (dont 2 inconnus) à tombeau ouvert dont un dernier superbe, bien rapide, bien long et bien technique où mes petits camarades lâchent tout ce qu’ils ont.

Arrivée tranquille à 17h30, arrêt shopping au magasin de vélo où l’Allemand me rachète une chambre (wahou trop galants ces gars du Nord ! Hein les copains ?? … ils ne m’écoutent plus, ils ont tous envahi la boutique !)
Quitte à faire du shopping en Italie, je détourne le regard vers une magnifique boutique de chaussures (ah voyez que je suis bien une fille ! ) « hey les gars, vous avez deux secondes j’ai besoin d’une paire de bottes ??…hey les garçons? Ben z’êtes où ? Oh hey ? » Pff vraiment pas cool, j’aurais eu plus de chance si elles avaient été en caoutchouc !

Bon ben c’était sympa cette petite sortie avec vous les gars mais bon vraiment vous perdez trop de temps, excusez moi j’ai un coup de fil à passer:
– Absalon, Barel : vous faites quoi le WE prochain ?? 🙂

En tout cas un grand merci à JC et Giorgio qui m’ont permis de les accompagner et de voir de TRES loin des gros gros niveaux (c’était beau à voir) dans une ambiance très sympa et très simple !

Quelques photos mais pas beaucoup j’étais trop occupée à ne pas perdre mes camarades de jeu 🙂

Ann.

5 pensées sur “Finale d’Automne

  • 30 septembre 2009 à 15 h 14 min
    Permalink

    Z’avez une super recrue les Cagnois…Quand cette nana se mettra à rouler aussi vite qu’elle doit skier/surfer,faudra vous enlever du milieu dans les calades!!!!!!……

  • 30 septembre 2009 à 22 h 41 min
    Permalink

    Super CR !!!! bravo !!!!! mdr !!! c’était vraiment ça !!! hihihi

    et encore merci pour cette excellente journée dans la bonne humeur !!! au top !

    A refaire aussi souvent que possible !! 😉

  • 1 octobre 2009 à 10 h 06 min
    Permalink

    pas de problèmes les gars c’est quand vous voulez.
    voyez c’était pas si pénible les séances photos :-))

  • 1 octobre 2009 à 21 h 42 min
    Permalink

    Excellent et très fidèle compte-rendu de cette super journée.
    Merci pour ta bonne humeur, et pour avoir damer le pion aux 2 teutons.
    A bientôt j’espère.
    Christian

  • 3 octobre 2009 à 23 h 45 min
    Permalink

    Bravo Ann pour ton Cr
    Tu as tout dis

    Merci à tout le monde pour cette superbe journée

    Prochain RDV —> Molini Di Triora 😉

    @+

Commentaires fermés.