La valse des petits doigts

Théoule

CR ? pas CR ? allez juste un p’tit ! histoire de partager cette matinée de roulage cooool… Annonce de la veille par Bourriquet à la foule : « … Susie compte faire une sortie de la matinée dans l’Estérel (pour éviter la boue) avec sa fille Caroline, 18 ans. Rythme trèèès cool donc. Appelez Susie pour ceux que ça tenterait »

Sur ce, Visage Pâle a répondu présent pour escorter les filles 😉

Rdv 9h00 étant fixée, nous voilà les deux filles fins prêtes et aidées par Bourriquet pour le chargement des vélos dans la voiture : « Vous saurez comment faire pour les remettre au retour hein ? »… Mais oui Bourriquet, t’inquiète.

Arrivées au parking, pas de Visage Pâle … hum ! on va faire comme Vinphine en roulage version « Seules au monde » nous aussi ? En fait c’est la faute à la panne d’oreiller. VP (c’est trop long à taper Visage Pâle), nous a finalement rejoint rapidos prestos.

Il a y d’ailleurs plein plein plein d’autres VTTistes ce matin.

A la barrière du départ, on nous annonce « Danger, battue en cours ». Damned ! Oh et puis zut, on y va quand même.

L’accueil par des chasseurs est aussi sombre que les nuages qui nous menaçaient :-/

J’ai dû changer le parcours prévu pour éviter les balles perdues. C’est que font les autres aussi d’ailleurs, on est tous allé vers le départ de la spéciale 1. « Ah je me souviens, c’est le parcours que je déteste », a clamé Caro, et badaboum, vol plané par dessus le guidon. Même pas mal, on continue. Mais quand même Caro se sent un peu vaseuse, comme dans les nuages.

On a dû s’arrêter un peu. VP profite pour sortir son appareil photo afin d’immortaliser les images pour le CR, mais s’est vite aperçu que l’appareil a besoin de la carte pour fonctionner ;-D

Finalement, nous avons fait la spéciale 1,2,3 dans la joie et la bonne humeur. “Ah, c’était bien, en plus yapa de casse aujourd’hui” ai-je dis.

CaroLe seul hic, c’est qu’en arrivant à la voiture, lorsque Caro a ôté son gant, sa main a doublé de volume. Crotte de biquette ! et dire qu’elle a roulé toute la matinée dans cet état là.

Pour finir, je l’ai emmenée aux urgences pour découvrir qu’elle a eu une p’tit fracture à son p’tit doigt. Je vous dis pas le plâtrage…. Ça c’est une autre histoire.

Eh Lolotte, à vous deux, Caro estropiée de la main gauche et toi la droite vous faites la “Paire” ;-D